[Jeu vidéo] PES 2020 peut-il faire mieux que FIFA cette année ?

Cette année encore, PES et FIFA s’affronteront pour le titre de meilleur jeu de foot. À quelques jours de la sortie de FIFA 20, PES 2020, officiellement baptisé eFootball PES 2020, donne le coup d’envoi des hostilités.

Comme chaque année, le combat entre les deux grandes licences de jeux de foot s’annonce inégal. Et il le sera assurément en termes de vente. Développé et édité par Konami, PES ne peut pas lutter face à la machine de guerre qu’est FIFA du géant américain Electronic Arts. À défaut de pouvoir proposer toutes les licences officielles des grandes équipes de la planète foot, PES 2020 soigne son gameplay et sa présentation. Et de ce côté-là, le jeu de Konami est un véritable régal que les fans de la franchise et les mordus de foot vont pouvoir apprécier.

Un gameplay au sommet

Les précédents PES nous avaient déjà conquis en matière de gameplay mais PES 2020 propose une expérience encore plus réaliste et aboutie. On note notamment une amélioration de l’arbitrage et du niveau des gardiens. Celles et ceux qui ont goûté à la démo avant la sortie avaient sans doute pu constater l’extrême sévérité de l’arbitrage. Qu’ils soient rassurés, cela a été revu et corrigé pour la sortie du jeu.

L’édition 2020 de PES demande beaucoup de maîtrise mais elle est parfaitement équilibrée. Le rythme est lent et permet de construire les phases de jeu. Et lorsqu’il s’agit de partir en contre-attaque, PES 2020 sait également se montrer très rapide. Les contrôles de balle sont extrêmement réalistes et les phases de jeu s’enchaînent de manière totalement fluide. Si les habitués de PES n’auront aucun mal à prendre cet opus en main, les néophytes risquent de devoir s’accrocher tant le jeu peut parfois se montrer pointu et exigeant.

La nouveauté peut paraître anecdotique sur papier et pourtant, l’arrivée par défaut d’une nouvelle caméra dynamique apporte un réel plus au jeu. Le rendu est encore plus proche des retransmissions télévisuelles et cela n’affecte en rien le gameplay, bien au contraire. On ne l’avait pas vu venir mais avec cette nouvelle caméra, Konami a probablement trouvé la meilleure manière de présenter un jeu de foot et d’y jouer.

Du côté des graphismes, PES 2020 est éclatant. La vingtaine de stades officiels est parfaitement modélisée, tout comme les joueurs et même quelques entraîneurs. Quelques visages, comme ceux de Messi et de Ronaldo, sont criants de réalisme et le résultat est vraiment bluffant. Néanmoins, tous les joueurs ne sont pas logés à la même enseigne et à part quelques grosses pointures du ballon rond, beaucoup de modélisations restent décevantes. Ainsi, si vous jouez dans notre Jupiler Pro League nationale, vous n’allez pas reconnaître grand monde. Globalement, le rendu est magnifique et l’ambiance des stades est parfaitement reproduite.

Quid des licences?

Pour bon nombre de joueurs, l’élément le plus important dans un jeu de foot reste les licences. Et dans ce domaine, Konami ne joue pas dans la même cour qu’EA Sport. Pourtant, cette année, Konami a réussi à décrocher l’exclusivité de la Juventus. Les amateurs de foot belge seront ravis de retrouver les équipes de notre championnat ainsi que les Diables rouges. Pareil pour les fans de Serie A et de Ligue 1. Pour les mordus des championnats anglais et espagnol, c’est plus délicat puisque PES a seulement les droits pour quelques équipes (Arsenal, Liverpool, Man U et FC Barcelone). Pire encore pour la Bundesliga qui ne figure même pas dans les compétitions de PES et dont seules trois équipes (le Bayern, Schalke 04 et le Bayer Leverkusen) sont jouables dans les «autres clubs».

Les joueurs PC et PS4 pourront corriger cela en quelques minutes en installant des patchs réalisés par la communauté de joueurs, mais les joueurs Xbox devront faire avec ces quelques absents de marque. Notons cette année que le nom des clubs dont Konami ne dispose pas de la licence a été revu pour être plus proche de la réalité. Place par exemple à Tottenham B et à Chelsea B. De plus, l’éditeur a déjà annoncé qu’il avait obtenu les droits pour l’Euro 2020. Dans quelques mois, les joueurs PES pourront vivre la coupe de d’Europe avec les équipes, les stades et l’habillage de la compétition.

Enfin, c’est peut-être juste une impression mais en ligne, la communauté des joueurs PES semble bien plus fair-play que la communauté FIFA. Ainsi, après une dizaine de matchs online, seuls un joueur s’est déconnecté après avoir encaissé un deuxième but. Cela n’a pas été handicapant puisque le jeu nous a comptabilisé une victoire sur un score de forfait et nous avons pu mettre le joueur sur notre liste noire pour ne plus jamais le rencontrer.

Notre verdict

Excellente surprise, PES 2020 s’approche toujours un peu plus de la perfection. Le gameplay a été légèrement amélioré pour être toujours plus réaliste. Le plaisir de jeu est au rendez-vous et PES 2020 ravira les puristes et les mordus de foot. Finalement, ces excellentes sensations arrivent presque à faire oublier l’absence de certaines licences, notamment la Premier League, la Liga et la Bundesliga, ainsi qu’un contenu très classique et un peu faiblard.

Découvrez le trailer de lancement :

La sortie de FIFA 20 est fixée au 27 septembre. Retrouvez notre test dans quelques jours.

REVIEW OVERVIEW
eFootball PES 2020
SOURCEThomas Wallemacq