De parc en parc, les cheveux au vent

Photos. C. Van Puymbroeck

Le cliché scotché à notre capitale est tout sauf vert. Si Bruxelles cartonne en matière de culture et autres divertissements, elle n’est pas d’emblée connue pour sa verdure. C’est vrai, on n’y trouvera pas d’espaces naturels préservés de toute civilisation. Mais ses nombreux parcs, souvent bien cachés, méritent le détour. D’autant plus quand vous avez la possibilité de vous déplacer sans faire de bruit, sans encombre et les cheveux au vent.

Bruxelles en scooter, ça change ! Et si le scooter demande plus de compétences que la trottinette électrique ou le vélo partagé, vous avez tellement plus en retour. Grâce au moteur électrique, vous circulez sans émettre le moindre bruit dans les rues, tout en remontant les files et sans arriver en sueur au sommet des montées. De plus (ce qui n’est pas négligeable sous des températures tropicales) vous n’êtes pas confronté(e) aux odeurs corporelles des autres usagers. Après inscription, vous pouvez tester le scooter Felyx gratuitement pendant deux semaines, et nous en avons largement profité. Préparez-vous à une virée verte dans Bruxelles !

Panorama et glace

Le moyen le plus facile de se rendre à Bruxelles est le train, et c’est la raison pour laquelle notre balade démarre à la gare du Midi. Dès que vous aurez mis la main sur un Felyx, votre voyage peut commencer. Le Parc de Forest sera notre premier arrêt. Vous y avez une vue magnifique sur la ville et si vous avez déjà soif, vous pouvez prendre une boisson à la Guinguette (le café du parc). Ensuite, vous traversez la rue et vous pouvez faire une promenade dans la verdure boisée du Parc Duden. On y perd facilement la notion du temps, mais nous ne sommes encore qu’au début de la journée.

Le tronçon suivant du parcours vous amène à l’Altitude Cent et à travers Uccle, pour déboucher sur le Parc de Wolvendael et le Cimetière du Dieweg. Faites bien attention quand vous faites halte à encore bien vous trouver dans la zone Felyx, sinon vous ne pourrez pas garer votre scooter. Le Dieweg date de 1866 et n’est plus utilisé actuellement, si bien que la nature peut y reprendre ses droits. Vous y trouvez notamment des œuvres de Victor Horta et la tombe d’Hergé, ce qui ajoute une touche culturelle à votre balade verte.

 

 

Il est temps de reprendre le guidon, mais pas sans faire halte chez Il Gelato pour une glace. Il fait chaud, donc un petit rafraîchissement de temps en temps n’est pas un luxe! Vous pouvez éventuellement emmener votre glace au Bois de la Cambre. Dans cette énorme masse verte, vous aurez l’impression de vous retrouver ailleurs, dans une autre ville. Mettez le pied à terre et prenez le temps de flâner ou roulez lentement dans les allées réservées à cet effet. Et si vous en avez un peu assez de toute cette verdure, sachez que vous êtes à deux pas de la Villa Empain et de son parc. C’est un exemple parfait du style Art déco accueillant de nombreuses expositions. La piscine à l’arrière de la villa n’est malheureusement pas toujours ouverte au public.

Mini-golf et parc musical

Nous revoilà en selle, cette fois en direction du Jardin Jean-Félix Hap. En chemin, vous pouvez vous arrêter à la place Flagey pour prendre un délicieux cocktail sans alcool, un café glacé ou une limonade maison. Le Jardin Jean-Félix Hap est une véritable oasis de calme dans la commune d’Etterbeek. Vous y trouvez notamment une orangerie et un étang naturel, alimenté par la source du Broebelaar. C’est l’endroit idéal pour lire un bon livre à l’ombre des arbres plus que centenaires.

L’itinéraire vous emmène ensuite via Etterbeek et Schaerbeek au Parc Josaphat. Laissez votre scooter à l’avenue Rogier et parcourez le dernier tronçon à pied. Dans ce parc, vous pouvez vous procurer une boisson, admirer la statue de Cendrillon et dire bonjour aux ânes. Mais l’attraction par excellence est probablement son parcours de mini-golf. Il n’y a rien de plus sympa que de conclure votre après-midi avec un moment divertissant, dans lequel entrera peut-être une part de compétition.

Avec le Jardin botanique, nous voilà déjà à l’avant-dernière halte de la journée. Les fans de musique connaissent cet endroit via Le Botanique, mais même si vous n’êtes pas amateur de musique vous y trouverez votre bonheur. Jusqu’en 1958, ce parc était connu comme le Jardin botanique national de Belgique et il reste encore de nombreuses traces de ce passé. Non seulement la flore y est magnifique, mais le bâtiment vaut aussi le détour.

En vous rendant à la gare Centrale, vous tombez sur le Parc de Bruxelles (Warande), et ce serait dommage de ne pas y faire un dernier arrêt. Garez votre deux-roues, flânez dans les nombreuses allées et prenez éventuellement un apéro bien mérité. Comme vous êtes à deux pas de la gare, vous pouvez vous y rendre à pied et donc savourer sans honte une petite bière bien fraîche, ou une autre boisson !

En pratique

Les scooters électriques partagés de Felyx sont disponibles à Bruxelles depuis le 19 juin. L’inscription est gratuite et se fait via le site web ou l’app, où vous trouverez aussi de plus amples informations. Vous payez 0,26€ par minute. Chaque deux-roues peut accueillir deux personnes et les casques se trouvent dans le coffre arrière. Il n’est pas possible de terminer votre réservation dans une zone qui n’est pas couverte par Felyx. Le parking est possible et vous coûtera 0,05€ par minute. Vous trouverez une carte de la zone couverte dans Bruxelles sur l’app. Plus d’infos sur le site de Felyx.

felyx.com