Il met en scène sa propre mort pour prouver que sa femme voulait le tuer

Capture Youtube

Un Américain de 50 ans a simulé sa propre mort pour piéger sa femme qui essayait de recruter quelqu’un pour l’assassiner.

Cette histoire surréaliste nous vient tout droit des Etats-Unis. En 2015, Ramon Sosa, un Américain de 50 ans, a appris que sa femme, Lulu, avec qui il était en procédure de divorce, offrait 1.350€ à quiconque était prêt à l’assassiner. C’est un de ses amis, que Lulu avait contacté pour le meurtre, qui lui a appris la terrible nouvelle.

Mais plutôt que de confronter sa femme, Mr Sosa a décidé de la battre à son propre jeu. Il a en effet demandé à son ami de porter un microphone sous ses habits lorsqu’il la rencontrerait de nouveau. Ce dernier a ensuite accepté d’apporter l’enregistrement à la police américaine qui voulait cependant des preuves supplémentaires.

« Elle a rigolé »

Elle a alors proposé à Mr Sosa de simuler sa propre mort. Le but était de prendre plusieurs clichés de son « cadavre » avant d’envoyer un agent sous couverture à la rencontre de Lulu. Et le plan a fonctionné à la perfection! Le faux tueur à gages a montré les photos de Mr Sosa à Lulu lors d’une rencontre dans un parking. « Elle a rigolé quand elle a vu la photo », explique Mr Sosa dans un entretien au Sun. « Elle a même eu le culot de demander si j’étais vraiment mort ou si j’allais me relever ».

Lulu sera finalement condamnée à 20 ans de prison. « Après avoir reçu toutes les preuves collectées par la police, je peux honnêtement dire que j’ai de la chance d’être toujours en vie. Lulu était vraiment un loup déguisé en brebis », conclut-il.