Tentez de remporter 6×2 billets week-end avec la SNCB !

20150806 - NAMUR, BELGIUM: Illustration shows the Saint Aubain cathedral from the citadel in Namur, Thursday 06 August 2015. BELGA PHOTO BRUNO FAHY

Découvrir la capitale wallonne

Capitale de la Wallonie, Namur peut se targuer d’avoir un riche patrimoine architectural et culturel. L’occasion parfaite de venir visiter cette ville facilement accessible en train que l’on vienne de Liège, de Charleroi, de Bruxelles ou de Flandre.

Située au confluent de la Sambre et de la Meuse, Namur dispose de nombreux trésors qui ne demandent qu’à être découverts le temps d’une escapade d’une journée ou d’un week-end. Le plus impressionnant de tous est probablement l’imposante citadelle qui surplombe la ville depuis des centaines d’années. Il faut dire que sa fonction militaire naît déjà durant le troisième siècle avec la construction d’un mur et l’approfondissement d’un creux naturel en fossé de défense. Ce n’est qu’au Moyen-Âge qu’une résidence fortifiée, qui se transformera pas la suite en château fort, sera érigée. Occupant une véritable position stratégique durant plusieurs siècles, la citadelle est devenue, depuis le 19ème siècle, un centre de loisirs et de balades. Elle rejouera néanmoins un dernier rôle militaire durant la Seconde Guerre mondiale en tant que poste de commandement de la Position Fortifiée de Namur. C’est en 1975 que le Ministre de la Défense de l’époque a symboliquement rendu les clés de la citadelle à la ville, avant le départ des derniers commandos en 1977.
Pour découvrir cette magnifique place forte, deux visites guidées, une à bord d’un petit train et une autre s’intéressant à ses souterrains, sont organisées toute l’année. Profitez également de votre montée vers la citadelle pour admirer l’improbable statue en bronze représentant l’artiste Jan Fabre montant… une tortue.

Visite et shopping

À côté de la Citadelle, d’autres bâtiments namurois valent également la peine qu’on leur jette un coup d’œil. On pense notamment au Beffroi, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, au théâtre royal, à l’église Saint-Loup ou encore à la cathédrale Saint-Aubain. À cette occasion, il est l’heure de quitter les sommets namurois pour se diriger vers le centre historique de la ville afin de déambuler dans ses vieilles ruelles, pour la plupart piétonnes et pavées.
À côté du centre historique, le centre-ville vaut également le détour, surtout pour les amateurs de shopping. La rue de Fer, située juste à côté de la gare, accueille de nombreuses enseignes connues alors que de plus petites boutiques se retrouvent dans les rues parallèles. C’est aussi l’occasion de se poser dans un des nombreux restaurants et cafés se trouvant dans la ville. Les amateurs de pâtisseries se rassasieront, eux, dans plusieurs salons de thé.
Que les amateurs de culture se rassurent, ils trouveront leur bonheur dans plusieurs musées namurois. Notamment le musée (du Namurois d’origine) Félicien Rops, qui présente les œuvres uniques de cet artiste peintre, illustrateur, graveur et sculpteur du 19ème siècle. Le TreM.a, musée provincial des Arts anciens du Namurois, le musée des Arts décoratifs de Namur et le musée africain devraient également ravir les curieux. Quant au célèbre musée archéologique, il ne rouvrira qu’au printemps 2020 après son déménagement. Et si vous avez encore un peu de temps, pensez à faire un crochet pour découvrir l’Elysette, le siège du gouvernement wallon, ainsi que le parlement wallon qui lui fait face de l’autre côté de la rive.
Mais que serait Namur sans ses fameuses Namourettes ? Ces petites baleinières typiques vous permettront, de juin jusque fin septembre, de naviguer sur la Meuse et la Sambre pour découvrir la ville sous un nouvel angle. Selon la période de l’année, il est également possible de profiter de plusieurs croisières sur le fleuve au départ de Namur.

Carrefour ferroviaire

Pour se rendre sur place, le plus simple reste d’utiliser le train jusqu’à la gare de Namur. Cette dernière est en effet parfaitement située au croisement de l’axe Bruxelles – Luxembourg et Liège – Lille. Comptez donc environ une heure de trajet depuis Bruxelles, 50 minutes depuis Liège et 30 minutes depuis Charleroi. Vous découvrirez par la même occasion la gare la plus fréquentée de Wallonie, avec ses 21.793 passagers en moyenne lors d’un jour de semaine en 2018. Pensez également à réserver vos billets à l’avance sur le site http://sncb.be et à utiliser la réduction du billet Week-end si vous profitez de la fin de semaine pour une escapade d’un ou deux jours.
6×2 billets Week-end sont à gagner sur le site : http://fr.metrotime.be/win