Circuit rando: Les tourbières du plateau des Tailles

Ph. C. Goret

De petites zones de fagnes et des vastes forêts occupent le plateau des Tailles. Ce parcours serpente entre les différents milieux et donne l’occasion de comprendre l’histoire de cette zone encore relativement sauvage.

Distance: 5 km
Dénivelé: 63 m D+
Durée: 1h30
Niveau de difficulté: 1/5

 

A voir sur le chemin: Le projet Life «plateau des Tailles» a permis la restauration de 600 ha de milieux tourbeux assimilés, de 150 ha de forêts feuillues, et de 100 ha de milieux associés au fond des vallées ardennaises. Tout au long de ce parcours, des panneaux d’information expliquent comment le milieu, longtemps consacré à l’exploitation forestière, a été restauré afin de favoriser le développement d’une riche biodiversité.

Les promeneurs pourront notamment observer la Fagne des Mochettes et sa faune depuis une tour d’observation. On peut y croiser chevreuils, biches, renards… La zone est également appréciée des cigognes noires, même si cet oiseau, très farouche, est difficile à observer. Le parcours passe également à côté d’une aire de faulde, ces espaces concentriques que les charbonniers utilisaient pour transformer le bois en charbon. Ces vestiges du passé sont un élément bien concret pour comprendre comment on produisait le charbon, et son importance économique pour la région.

Le parcours: Depuis le parking qui borde la route N89, s’engager dans le chemin à travers la forêt. Après 200 mètres, prendre à gauche à la première bifurcation. Rapidement, un petit chemin encadré par des barrières en bois s’enfonce dans le sous-bois sur la gauche. Le suivre, pour arriver, tout au bout, à la tour d’observation de la fagne des Mochettes, d’où on profite d’une vue privilégiée sur la zone de tourbières. Revenir ensuite sur le parcours, afin de traverser la fagne. De tous les côtés, on observe des tourbières et étangs, qui font office de garde-manger pour les oiseaux qui vivent sur la zone. Plus loin, un passage sur caillebotis est l’occasion d’apprécier au mieux ces zones humides.

Ph. C. Goret

Après les tourbières, prendre à droite un large chemin. On suit ce sentier très praticable jusqu’à revenir au parking. Environ 500 mètres avant l’arrivée, on découvre à quelques mètres sur la droite les traces de l’aire de faulde, qui servait aux charbonniers.

Bon à savoir: Une vaste faune fait son retour dans la région grâce aux efforts entrepris dans le cadre du projet Life. Il est facile d’observer divers animaux, mais il faut toutefois veiller à être silencieux afin de ne pas les faire fuir. L’aube et le crépuscule sont, évidemment, les meilleurs moments pour les observer.

Ph. C. Goret

S’y rendre: Il est possible de rejoindre le parking de départ en voiture. En transport en commun, ajouter 7 km en longeant la route depuis la Baraque de Fraiture (un peu plus en prenant les sentiers à travers la forêt qui la borde), que l’on rejoint avec le bus TEC 1011 au départ de Liège. Compter au total 2h30 de trajet en train et bus depuis Bruxelles.

Carte topo: 55/7-8 (+trace GPS à télécharger)

Carte topo: 50/1-2. Trace GPS à télécharger.

Powered by Wikiloc