Un couple de retraités se perd en forêt et survit quatre jours avant d’être secouru

AFP / F. Monier

Mauricette et Roland ne sont pas passés loin de la fin durant leurs vacances à Assois, en Savoie. Durant une randonnée en forêt, le couple s’est égaré et a dû survivre durant quatre jours avant d’être secouru. Ils ont survécu grâce à des framboises sauvages malgré les graves blessures de Roland.  

Cela devait pourtant être une belle ballade en pleine nature pour Mauricette et Roland, un couple de retraités. Tandis qu’ils se promènent en forêt, les deux randonneurs finissent par se perdre, quelques heures après le début de la marche. Ils essaient à plusieurs reprises d’appeler les secours en vain. Le réseau est inexistant.

Pour ne rien arranger, Roland tombe et se blesse gravement. « Il y avait du sang partout. J’ai cru que c’était la fin. J’ai prié, je me suis dit que j’allais me laisser mourir avec lui », témoigne Mauricette, encore très émue. Celle-ci décide alors de soigner au mieux son mari et le nourrit avec des framboises, lui qui s’affaiblit à vue d’oeil. Durant quatre jours, ils dorment « sous des sapins », puis « dans une grotte ». « On a erré comme des animaux », explique Mauricette.

Finalement, les responsables du gîte où ils logeaient s’inquiètent et envoient les secours à leur recherche. Après plusieurs heures, les deux amoureux sont retrouvés. Roland est en hypothermie sévère, tandis que Mauricette a quelques douleurs aux poignets et aux doigts. « Il faut souligner le grand professionnalisme des sauveteurs de montagne. Sans eux, je serais mort », déclare le retraité au Parisien.