Test de Hotline Miami Collection sur Switch – Mieux vaut tard que jamais !

Ph. T. Wallemacq

Aussitôt annoncé, aussitôt disponible. Le 19 août dernier, en marge de la Gamescom, Develover a annoncé Hotline Miami Collection sur Switch. Quelques secondes plus tard, la compilation était disponible sur l’eShop de Nintendo. L’occasion de (re)découvrir un jeu qui a marqué ces dernières années.

L’histoire de Hotline Miami a commencé il y a bientôt sept ans, en octobre 2012, lorsque le jeu débarqua sur PC. Le titre édité par Devolver Digital avait de quoi surprendre et étonner puisqu’il a été conçu par seulement deux amis : Jonatan Söderström et Dennis Wedin. Avec sa vue du dessus, ses gros pixels et sa violence extrême, Hotline Miami n’était pas sans rappeler le premier GTA, sorti 15 ans plus tôt. Rapidement, le petit jeu indépendant est devenu grand. En effet, Hotline Miami a rencontré un succès critique et commercial phénoménal. En 2013, le jeu débarque sur PS3 et PS Vita. L’année suivante, il s’invite sur PS4  et depuis 2015, il est même disponible sur les smartphones Android.

Fort de son succès mondial et après s’être écoulé à plus de 2 millions d’exemplaires, au printemps 2015, Hotline Miami connaîtra une suite : Hotline Miami 2 Wrong Number. Le principe reste le même et le succès sera également au rendez-vous.

Mieux vaut tard que jamais !

Sept ans après les débuts remarqués de la saga, Hotline Miami débarque (enfin !) sur Switch à travers une compilation qui regroupe les deux épisodes. Mais ne cherchez pas Hotline Miami Collection dans les magasins, pour l’instant, le jeu est uniquement disponible en téléchargement sur le Nintendo eShop au prix de 25 €. Sachant que les deux épisodes sont régulièrement en promo sur les autres plateformes, certains trouveront ce tarif un poil élevé mais croyez-moi, Hotline Miami les vaut largement.

Pour celles et ceux qui n’y ont pas encore joué, c’est l’occasion idéale de découvrir cet hommage violent et sanglant aux années 80. Direction Miami en 1989 pour incarner un gars baptisé Jacket qui reçoit des coups de fil pour aller buter des Russes faisant partie de la mafia locale. Il y a un aspect Die & Retry important et non négligeable dans Hotline Miami. Le gameplay est rapide, nerveux et exigeant et le Game Over n’est jamais bien loin. Au moindre coup de couteau ou coup de batte de baseball, vous êtes mort. Mais cela fait partie du jeu et du charme de Hotline Miami. Il suffit d’appuyer sur une touche pour recommencer instantanément le niveau qui ne sera terminé que lorsque tous les ennemis seront tués.

Parfait pour la Switch

Le scénario est complètement déjanté et la bande-son rétro inspirée de l’électro des années 80 est succulente. Il y a aussi tous ces étranges masques d’animaux que le joueur doit enfiler avant chaque mission qui lui confèrent des pouvoirs spécifiques.

Cette version Switch n’apporte quasiment rien de nouveau mais elle présente l’avantage de pouvoir emporter les deux épisodes de Hotline Miami dans son sac et de pouvoir y jouer partout. Et il faut dire que le jeu se prête particulièrement bien à être joué en mode portable, même si l’ergonomie de la manette Pro de la Switch lui convient mieux. Notons tout de même l’arrivée sur cette version Switch d’une petite nouveauté, plutôt anecdotique mais sympa quand même : secouer les Joy-Con à proximité d’un ennemi à terre permet de l’achever. Pour le reste, les deux opus sont parfaitement fidèles aux versions d’origine.

Notre verdict

Hotline Miami Collection ne s’adresse pas à tout le monde. La compilation de Devolver fait partie de la poignée de jeux disponibles sur Switch clairement déconseillés aux enfants, en raison de leur violence. Pour les joueurs qui n’ont pas encore goûté aux joies, à l’ambiance et à la difficulté gratifiante des deux épisodes de Hotline Miami, cette compilation est l’occasion idéale de rattraper leur retard !

Découvrez le trailer de lancement sur Switch :

Retrouvez tous les tests Games de Metro

REVIEW OVERVIEW
Hotline Miami Collection (Switch)