Des ultras de l’Inter réagissent aux cris racistes contre Lukaku: « Ce n’était pas raciste! »

Romelu Lukaku victime de cris racistes:

Dans un communiqué de presse complètement surréaliste, des supporters ultras de l’Inter de Milan ont réagi à la polémique des cris racistes à l’adresse de Romelu Lukaku. Ils lui demandent entre autres de s’adapter au championnat, précisant que ce n’était pas raciste mais pour le déstabiliser. 

Ce week-end, Romelu Lukaku a vécu un moment particulièrement déplaisant au moment de tirer son pénalty face à Cagliari. S’il n’a pas tremblé et a permis à son équipe de rapporter 3 points de ce déplacement (1-2), il a tout de même été victime de cris de singes tandis qu’il s’élançait.

L’attaquant des Diables rouges avait d’ailleurs publié un message sur les réseaux sociaux dans lequel il condamnait fermement ce type de comportements racistes en demandant aux Fédérations de football d’agir en imposant des sanctions plus lourdes aux clubs et aux supporters auteurs de ce genre de gestes. Il a été appuyé par de nombreux joueurs et autres observateurs neutres lui apportant tout leur soutien.

Un communiqué surréaliste

Toutefois, c’est un communiqué de presse à peine croyable qu’un groupe Ultras de l’Inter a souhaité réagir à l’affaire. Si le groupe souhait une nouvelle fois souhaiter la bienvenue à Lukaku, il lui demande de s’adapter à ce genre de choses en Italie et justifie le geste des supporters de Cagliari: « Nous sommes désolés si tu as pensé que ce qu’il s’est passé à Cagliari est raciste mais ce n’est pas le cas. On comprend que cela puisse y ressembler mais ce n’est pas le cas. Tu dois comprendre que l’Italie n’est pas comme les autres pays européens où le racisme est un vrai problème. En Italie, on utilise certaines méthodes pour aider l’équipe, ce n’est pas par racisme mais pour induire l’adversaire en erreur. »

Les ultras de la Curva Nord ne s’arrêtent pas là et poursuivent: « Nous sommes une tifoseria cosmopolite et nous avons toujours bien accueilli les joueurs peu importe d’où ils viennent même si nous avons déjà utilisés certaines méthodes contre des adversaires et nous le referons probablement. Nous ne sommes pas racistes, les tifosi de Cagliari non plus. Quand tu parles de combattre le racisme, tu contribues à la répression des supporters, y compris les tiens, et tu soulèves un problème qui n’existe pas ici. Nous te prions de vivre ce comportement des supporters à ton égard comme une forme de respect du fait qu’ils ont peur des buts que tu peux marquer. Le racisme c’est autre chose. Nous te demandons de clarifier ce qu’est vraiment le racisme, car les tifosi ne le sont pas. Nous sommes très sensibles et ouverts à tout le monde. Il y a parmi nous des gens de toutes les races qui partagent cette façon de provoquer les adversaires de l’Inter même quand ceux-ci sont de la même race qu’eux ou viennent du même pays. »

« Les tifosi italiens ne sont pas parfaits mais si nous comprenons la frustration que peuvent créer certaines expressions, elles ne sont pas utilisées à but discriminatoire. Encore une fois… Bienvenue Romelu », conclut ironiquement le groupe de supporters. Le joueur n’a pas encore réagi à ce communiqué tout simplement honteux.