Visiter Saint-Pétersbourg sera bientôt plus simple pour les Européens

©MaxOzerov / Istock.com

Les voyageurs européens pourront bientôt visiter plus facilement Saint-Pétersbourg et sa région grâce à un visa électronique dont les détails administratifs doivent être encore précisés, rapporte Action-visas.com. 

Avec la signature d’un nouveau décret mettant en place « une procédure d’entrée dans la Fédération de Russie et le départ de celle-ci des ressortissants étrangers par des points de contrôle situés aux frontières du pays et sur les territoires de Saint-Pétersbourg et de la région de Leningrad », les voyageurs en séjour en Russie pour des raisons touristiques, humanitaires ou commerciales vont avoir l’opportunité de visiter l’ancienne capitale impériale fondée par Pierre le Grand grâce à un visa obtenu en ligne.

Un visa gratuit et valable 30 jours

Le sésame sera gratuit et valable durant trente jours pour un séjour de huit jours dans la région. Reste que la liste des nationalités européennes éligibles à l’obtention de ce visa électronique doit être encore définie.

Avec le lancement de ce nouveau sésame, la Russie continue d’ouvrir progressivement les portes de son territoire aux touristes. Le géant russe a déjà mis en place le même type de visa pour visiter l’enclave de Kaliningrad, située entre la Pologne et la Lituanie. Au total, 53 nationalités, dont la France, peuvent prétendre à l’obtenir, à la différence du e-visa pour la région de Vladivostock, ouvert à seulement 18 pays non-européens (comme le Japon ou le Qatar).

De façon générale, les baroudeurs français et belges peuvent visiter la Russie en obtenant un visa auprès de des ambassades de Russie à Paris et à Bruxelles. Le document est valable pour un voyage de trente jours maximum, à la condition toutefois de présenter la « confirmation d’accueil d’un touriste étranger établie par une organisation russe exerçant des activités de voyagiste », précise l’ambassade.