Chute de cheveux? Ne vous arrachez pas les cheveux en désespoir de cause

cheveux
Metro & Farmaline

La chute des cheveux est un problème qu’il vaut mieux attaquer à la racine. De fait, la santé du cuir chevelu est déterminante, même s’il y a d’autres facteurs à prendre en compte. L’alopécie est une affection bien plus courante qu’on ne l’imagine généralement, touchant les hommes comme les femmes. Heureusement, il existe des moyens de se prémunir contre ce phénomène fâcheux.

Chaque individu perd jusqu’à 100 cheveux par jour, mais il peut arriver qu’il en reste un peu plus sur votre brosse à cheveux. Dans la plupart des cas, des produits spécialement conçus tels que Phytophanère Force Croissance Volume peuvent s’avérer efficaces. Voici une liste des causes les plus fréquentes et de leurs remèdes respectifs qui vous évitera de vous arracher les cheveux en désespoir de cause : 

 

  • L’hérédité

 

La forme la plus connue et la plus fréquente de calvitie est l’alopécie androgénogénétique, aussi appelée alopécie masculine. Cette affection d’origine génétique touche une grosse partie de la population masculine en Belgique. Ce type de chute de cheveux est cependant rare chez la femme. De plus, les femmes ne deviennent presque jamais complètement chauves. Il n’est question le plus souvent que d’une chevelure qui s’affine.

 

  • Produits capillaires

 

Tout comme le reste de la peau, le cuir chevelu a besoin de soins attentifs. Il importe donc de choisir les bons produits et d’avoir une peau propre. Veillez en particulier à bien éliminer les résidus de laque et de gel en vous lavant, mais choisissez également un bon shampooing et après-shampooing, surtout si vous avez le cuir chevelu sensible. Les compléments alimentaires pour une peau saine, comme Phyto Phytophanère, peuvent également vous donner un coup de pouce si besoin.

 

  • La grossesse

 

Il existe une forme typique de chute de cheveux chez la femme, après la grossesse. Entre le quatrième et le huitième mois de grossesse, la perte de cheveux est pratiquement inexistante, ce qui se traduit par une chevelure plus volumineuse et plus longue. Cela est dû au fait que votre corps produit davantage d’œstrogène pour permettre à votre bébé de se développer.

Cependant, la diminution de la production d’œstrogène entre trois et quatre mois après l’accouchement entraîne la chute des cheveux restés en place. L’ampleur de ce phénomène varie d’une femme à l’autre. Il se remarque à peine chez certaines femmes tandis que d’autres voient leurs cheveux tomber par touffes. Mais pas d’inquiétude : cette chute de cheveux accrue s’arrête au bout de 4 mois et le cuir chevelu retrouve son état normal.

  • Le stress

L’impact du stress sur l’organisme est plus important qu’on ne l’imagine, surtout en ce qui concerne la perte de cheveux. Ménagez-vous des moments dans la journée entièrement consacrés à la détente. Prenez le temps de vous asseoir, ou soyez actif et faites du sport. La qualité du sommeil est également très importante !

 

  • L’alimentation

 

La qualité de l’alimentation se répercute inévitablement sur l’apparence physique. Si vous présentez certaines carences en vitamines ou en minéraux, votre corps ne pourra pas fonctionner à 100 %. Certains processus physiologiques sont prioritaires par rapport à d’autres, ce qui implique que les autres fonctions ne recevront pas les apports nécessaires pour pouvoir être assurées correctement. Ce n’est pas pour rien que les régimes extrêmes sont une des causes de chute de cheveux. Veillez à manger sainement, mais n’hésitez pas à combler les manques en consommant des compléments enrichis en vitamines et minéraux spécialement conçus pour fortifier vos cheveux tels que Phytophanère Force Croissance Volume.

Le saviez-vous ? 

La partie visible du cheveu est en fait composée de matière morte ! La partie vivante est enfouie sous le cuir chevelu, au niveau du bulbe. Les aliments et compléments que vous ingérez sont donc plus importants que les produits que vous appliquez sur vos cheveux

 

  • Déséquilibre hormonal

 

Un déséquilibre hormonal entraîne généralement une chute de cheveux. Les perturbations hormonales sont souvent provoquées par des composés chimiques, appelés perturbateurs endocriniens, qui interfèrent avec les systèmes de régulation hormonale et peuvent même détraquer les fonctions endocriniennes. Ces composés chimiques se trouvent dans des produits et objets de tous les jours. Lavez donc vos nouveaux vêtements, vos ustensiles de cuisine neufs et les aliments que vous venez d’acheter avant de les utiliser afin d’éliminer les composés chimiques qui pourraient s’y trouver.

 

  • Pratiques néfastes

 

Certaines pratiques sont simplement néfastes pour vos cheveux : le tabagisme, certains traitements médicamenteux lourds. Il en va de même de certains états pathologiques. La chaleur extrême peut également altérer considérablement votre chevelure. Utiliser un fer à lisser ou un sèche-cheveux tous les jours peut causer plus de dégâts qu’on ne l’imagine. Heureusement il existe des soins thermo-protecteurs que vous pouvez appliquer. Veillez également à ne pas malmener vos cheveux en faisant des queues de cheval trop serrées ou en les triturant à longueur de journée.

 

  • L’âge

 

Il faut se rendre à l’évidence : plus on avance en âge, plus le corps commence à nous jouer des tours. À la ménopause, les femmes connaissent un grand nombre de changements physiques, tels que des problèmes capillaires. Pas de panique, la calvitie ne vous guette pas. La chevelure s’affine, et les cheveux ont tendance à tomber plus facilement en raison d’une baisse de production d’œstrogène et de progestérone. Au fil du temps, le corps contient plus d’hormones masculines que féminines, ce qui a pour conséquence une accélération de la chute des cheveux chez la femme.

Vous vous reconnaissez dans ces causes de chute de cheveux ? N’hésitez pas à recourir à des compléments alimentaires qui renforceront vos cheveux et stimuleront leur croissance. Phytophanère est un complément alimentaire dédié à la force et à la croissance des cheveux et des ongles. La vitamine B6 contribue à la production de la cystéine, constituant de la kératine tandis que la vitamine B8 et le zinc participent à leur beauté et à leur qualité. 2 capsules par jour.

Commandez Phyto Phytophanère Force Croissance Volume sur farmaline.be.