Avant-projet de loi sur les informations classifiées: le conseil de l’Europe alerté

La Fédération internationale des Journalistes (FIJ) et la Fédération européenne des Journalistes (FEJ) ont alerté la « Plateforme pour renforcer la protection du journalisme et la sécurité des journalistes » du Conseil de l’Europe à propos de l’avant-projet de loi sur les informations classifiées porté par le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, peut-on lire mardi sur le site internet de l’institution basée à Strasbourg. L’Association générale des journalistes professionnels de Belgique (AGJPB) avait écrit mercredi dernier à Didier Reynders pour exprimer son inquiétude à propos de cet avant-projet de loi, qui risque d’aboutir à des poursuites pénales contre des journalistes et lanceurs d’alerte.

Dans son courrier, l’AGJPB demande d’ajouter un paragraphe à l’avant-projet de loi afin que la divulgation d’informations confidentielles ne soit pas sanctionnée dès lors que l’auteur agit à des fins d’information et « dans le but de protéger l’intérêt public général ».

Le cabinet de M. Reynders avait assuré au journal Le Soir que la disposition en cause n’était pas l’objet principal du texte et qu’elle sera « bien entendu examinée à la lueur des avis et propositions de solutions qui ont été formulées ».

La FIJ et la FEJ ont toutefois décidé d’alerter le Conseil de l’Europe. L’une des missions de l’institution est en effet de veiller à la liberté de la presse sur le continent.

Source: Belga