Euro 2019 de hockey – Malgré la victoire contre l’Angleterre, les Red Lions sévères envers eux-mêmes

Euro 2019 de hockey - Malgré la victoire contre l'Angleterre, les Red Lions sévères envers eux-mêmes

Avec un but par mi-temps face à l’Angleterre, les Red Lions ont franchi la première étape de leur Euro de hockey qui était de se qualifier le plus rapidement possible pour le dernier carré. Leurs réactions d’après match laissaient toutefois apparaître des signes de déception quant au jeu développé devant leur public. « Ce ne fut pas notre meilleur match », a réagi le milieu de terrain Antoine Kina. « On a été trop lent avec la balle et trop hésitant. En défense également nous n’avons pas été assez tranchants. Mais au final, la victoire est là et le résultat est parfois plus important que le style de jeu. Avec notre demi-finale en poche, on peut aborder le match contre le Pays de Galles sans stress. Cela devrait bien se passer mardi avant de hausser notre niveau d’un bon cran pour les demi-finales de jeudi », selon le jeune Gantois.
Victor Wegnez suit l’avis de son équipier de la ligne médiane des Red Lions. « Nous avons été largement dominés par l’Angleterre », juge-til sévèrement. « C’est vrai que c’est important de savoir gagner des matchs quand on joue moins bien comme aujourd’hui. Le point de satisfaction c’est d’avoir marqué deux pc sur trois. Le côté négatif c’est que l’on s’est fait manipuler sur notre press. Ils sons sortis trop facilement et dans le milieu on n’a pas récupéré beaucoup de balles. Le score aurait pu être tout-à-fait différent parce qu’ils ont eu beaucoup d’occasions et nous au contraire on ne s’est pas créé grand chose ».
Gauthier Boccard est plus positif. « Les Anglais ont eu la possibilité de revenir dans le match avec cette latte en deuxième mi-temps, mais après notre deuxième but ils n’ont plus eu grand chose. Match difficile, mais on reste avec zéro but encaissé en deux matchs, c’est parfait. On a abordé ce match avec beaucoup de maturité. Même si le niveau de jeu avec la balle était moins bon que contre l’Espagne, je trouve que sans la balle on a été bien structuré et que l’on a bien défendu. »

Source: Belga