Triplé pour Sam Bennett, lauréat au sprint d’un rien devant Dylan Groenewegen

Triplé pour Sam Bennett, lauréat au sprint d'un rien devant Dylan Groenewegen

L’Irlandais Sam Bennett (BORA-hansgrohe) a levé les bras au terme de la troisième étape du BinckBank Tour (WorldTour), disputée sur 166,9 kilomètres avec départ et arrivée à Aalter. Le champion d’Irlande, qui conforte son maillot vert de leader avec une troisième victoire de rang, s’est imposé mercredi au sprint devant le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) et Jasper Philipsen (UAE Team Emirates). Après une intense minute de silence en mémoire de Bjorg Lambrecht, le peloton a pris le départ de cette troisième journée de course. Le coureur de Lotto Soudal, décédé la semaine dernière à la suite d’une chute au Tour de Pologne, était originaire de Knesselare, commune qui a récemment fusionné avec Aalter.

Quatre coureurs ont directement pris la fuite. En effet, les Belges Laurens De Vreese (Astana), Aaron Verwilst (Sport Vlaanderen-Baloise), le Russe Viacheslav Kuznetsov (Katusha) et le Néerlandais Jan-Willem Van Schip (Roompot-Charles) comptaient déjà 2:00 d’avance après 15 kilomètres de course. Victime d’une crevaison, Kuznetsov a dû laisser partir ses compagnons, finalement repris à 70 km de la ligne.

Un trio, avec les Belges Stijn Steels (Roompot-Charles) et Guillaume Van Keirsbulck (CCC) ainsi que le Britannique Harry Tanfield (Katusha), s’est ensuite porté aux avant-postes à 50 km de l’arrivée. A noter qu’une chute, impliquant plusieurs coureurs à 43 km du but, a forcé le Belge Xandro Meurisse à abandonner. Après avoir compté près d’une minute sur le reste du peloton, ils ont été repris à un peu moins de 4 km sous l’impulsion du travail des équipes de sprinteurs.

Comme lors des deux premières étapes, Sam Bennett s’est montré le plus véloce au sprint. Il aura toutefois fallu attendre quelques secondes pour départager l’Irlandais et Groenewegen, battu pour la troisième fois dans un emballage final.

C’est la 40e victoire en carrière pour Bennett, 28 ans.

Jeudi, la quatrième étape offrira au peloton un tracé court mais intense autour d’Houffalize (96,2 km). Le spectacle devrait être au rendez-vous, notamment dans la double ascension du Mur de Saint-Roch (1,1 km à 11,5%).

La 15e édition de ce BinckBank Tour, remporté en 2018 par le Slovène Matej Mohoric, s’achève dimanche à Grammont.

Source: Belga