Un chanteur de karaoké trop enthousiaste se fait hospitaliser d’urgence

Photo d'illustration: Unsplash / N. Honeywill

Un Chinois a du recevoir d’urgence une assistance médicale alors qu’il était en plein karaoké. Cet homme de 65 ans aurait subi un affaissement des poumons tandis qu’il allait chercher des notes trop aiguës. Les médecins préviennent les amateurs de karaoké qu’il ne faut pas faire de session de plus de deux heures, sans s’exposer à de tels problèmes.

Wang, un Chinois de 65 ans, a expliqué au site PearVideo qu’il a commencé à sentir des douleurs dans sa poitrine après avoir chanté une dizaine de chansons d’affilée au karaoké, rapporte le « South China Morning Post ». « J’étais très excité et dans l’excitation du moment. J’ai chanté quelques chansons et j’allais chercher des notes très hautes. J’ai subitement eu du mal à respirer », explique-t-il.

Pour lui, c’est étonnant car il a l’habitude de chanter aussi haut et se savait capable d’atteindre ces notes. Toutefois, il était cette fois à bout de souffler, avec une douleur au niveau du poumon gauche. S’il ignore dans un premier temps la douleur, elle devient trop forte une fois chez lui, rapporte « Nanchang News ».

Un phénomène fréquent

Lorsqu’il est emmené à l’hôpital le lendemain, on lui apprend qu’il a subi un affaissement du poumon et que sa vie aurait pu être en danger. « Le patient a souffert d’un affaissement du poumon à cause de la pression mise sur ceux-ci tandis qu’il chantait certaines notes », explique le médecin. Ce dernier ajoute que le phénomène est assez fréquent chez les hommes d’âge moyen, voire un peu plus âgés.

Le fait divers a immédiatement fait le buzz en Chine. Plus de 100 millions de vues ont été recensées sur le réseau social chinois Weibo.