La mode du sauna vaginal inquiète les gynécologues

Après qu’une femme ait été brûlée au second degré au niveau du col de l’utérus et du vagin en pratiquant un sauna vaginal, des gynécologues tirent la sonnette d’alarme.

Le sauna vaginal, également appelé bain de vapeur pour le vagin ou V-Steam en anglais, n’est pas nouveau. Cette pratique provient de la médecine traditionnelle chinoise. En 2015, l’active hollywoodienne Gwyneth Paltrow en vantait les mérites. Le principe est simple : cela consiste pour les femmes à s’assoir pendant une vingtaine de minutes au-dessus d’un récipient rempli d’eau bouillante dans lequel infusent des herbes médicinales.

De la vapeur pour « raffermir » et « rafraîchir » le vagin

L’objectif de cette méthode est de « raffermir » et « rafraîchir » le vagin. Mais tout ne se passe pas toujours comme prévu. Une Canadienne de 62 ans en a fait l’expérience. Son cas a d’ailleurs fait l’objet d’une publication scientifique dans le très sérieux « Journal of Obstetrics and Gynaecology, Canada ». Souffrant de descente d’organes et souhaitant soulager la douleur, cette femme a suivi les conseils d’un médecin traditionnel chinois et a décidé de pratiquer un sauna vaginal.

Ph. DR

Des brûlures au second degré

Mais après deux sessions de 20 minutes, la sexagénaire a dû se rendre aux urgences. Les médecins ont constaté qu’elle souffrait de brûlures au second degré au niveau du col de l’utérus et du vagin. Magali Robert, docteure et l’auteure de la publication scientifique, déconseille ces bains de vapeur aux femmes souffrant de descente d’organes.

Risque de développer des mycoses

De manière plus générale, le sauna vaginal n’est pas conseillé par les experts. Le Dr Charlotte Tourmente a expliqué à Francetvinfo que la vapeur d’eau risquait, contrairement à l’objectif promis, d’assécher la muqueuse vaginale et de favoriser le développement des mycoses. « Les promesses de cette pseudo-panacée se transforment en une réalité à risques multiples », a mis en garde la spécialiste. Mesdames, vous êtes désormais prévenues !