Quelques conseils pour prendre soin de l’environnement en vacances

AFP / S. Heunis

En vacances, on oublie tout. Le travail, ses problèmes, mais aussi parfois les petits gestes du quotidien en faveur de la nature. Voici donc quelques conseils pour prendre soin de l’environnement pendant vos vacances.

Ne jetez pas vos déchets dans la nature

C’est le premier réflexe à avoir, pourtant de nombreuses personnes semblent l’oublier quand on regarde certaines plages ou certains sentiers de montagne. Alors oui, des poubelles ne sont pas toujours disponibles à proximité, mais ce n’est pas une excuse pour abandonner ses crasses n’importe où. Cela abîme la nature et gâche l’expérience d’autres touristes qui préféreraient ne pas se promener dans une déchetterie à ciel ouvert. Si vous pensez pique-niquer durant votre randonnée, prévoyez un sac pour récupérer tous vos déchets. Pour les fumeurs, prévoyez également un petit récipient pour vos mégots de cigarettes. Pour rappel, un mégot met entre deux et douze ans pour se décomposer et pollue jusqu’à 500 litres d’eau. Un mégot mal éteint peut aussi représenter une catastrophique écologique vu qu’il peut provoquer un incendie. Vous l’aurez compris, pensez à prendre un cendrier de poche ou abstenez-vous de fumer.

Ne touchez pas à tout

Lors d’une promenade, que l’on soit un adulte ou un enfant, on évite de toucher à tout. Il ne sert à rien d‘arracher des branches, des champignons ou de se promener dans des zones non autorisées. Si elles ne sont pas accessibles, c’est qu’il y a une bonne raison. Idem pour la pêche dans des zones interdites, vous risqueriez de mettre en danger certaines espèces protégées.

N’oubliez pas le réutilisable

Ce n’est pas parce que l’on part en vacances qu’il faut troquer sa gourde réutilisable pour des bouteilles en plastique, qui se retrouveront probablement dans la mer que vous aimez tant admirer. La réflexion est la même pour les courses que vous devriez faire sur place. Pensez à amener avec vous des sacs réutilisables plutôt que de devoir acheter des sacs en plastique. Le WWF a d’ailleurs lancé une campagne contre la pollution de plastiques à la maison et en vacances à l’occasion de la journée mondiale sans sac plastique qui a eu lieu le 3 juillet dernier. Parmi les gestes simples mis en avant par l’ONGI, on retrouve la fin du film en plastique pour couvrir les aliments, le fait de demander une paille réutilisable au restaurant ou encore l’utilisation de shampoings et savons solides.

Choisissez la bonne crème solaire

En plus des savons et shampoings, optez également pour une crème solaire respectueuse de l’environnement et de votre peau. D’ici 2021 à Hawaï, il ne sera par exemple plus possible d’utiliser des crèmes solaires contenant de l’oxybenzone et l’octinoxate, deux composants chimiques qui filtrent les rayons UV. La raison? Protéger l’écosystème sous-marin car ces deux produits chimiques affaiblissent les coraux. Au total, ce sont près de 70% des crèmes solaires présentes sur le marché en 2018 qui seront donc interdites sur l’archipel du Pacifique, comme le révèle la revue scientifique Chimestry World.

Déplacez-vous à vélo ou à pied et choisissez bien vos activités

Bien sûr, il est difficile de se déplacer en vacances, parfois dans des endroits reculés, sans voiture. Mais que vous soyez à la mer ou à la montagne, il y a souvent de nombreuses possibilités pour vous promener à pied ou à vélo. Si vous partez à l’étranger et que vous comptez visiter plusieurs grandes villes, pourquoi ne pas vous déplacer en train? Évitez également les activités sportives polluantes en privilégiant par exemple le vélo au quad et le kayak au jet ski.

Préférez le tourisme écoresponsable

L’Organisation Mondiale du Tourisme définit le tourisme durable comme «un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil». Aujourd’hui, il existe de nombreux labels qui prouvent qu’une infrastructure de tourisme fait des efforts au niveau du développement durable, que ce soit en France ou dans le reste du monde. Renseignez-vous donc avant de partir à l’étranger pour choisir un lieu de vacances qui fait aussi attention à l’environnement et aux populations locales. (cd)