Les bienfaits de l’eau sur la santé

Ph. Pixabay

Composante principale de notre planète et de notre corps, l’eau est essentielle pour notre santé. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce liquide indispensable pour tous les organismes vivants. 

«Pour boire et satisfaire ses besoins d’hygiène, chaque personne a besoin, chaque jour, de 20 à 50 litres d’eau ne contenant ni produits chimiques dangereux ni contaminants microbiens». Cette phrase, tirée d’un article de l’Organisation Mondiale de la Santé, montre à quel point l’eau est importante dans notre vie. Essentielle même, vu que le corps humain est constitué de 60% à 70% d’eau, un pourcentage montant même à 95% pour un embryon de quelques jours.

Il faut dire que l’eau permet à notre corps de fonctionner correctement. Elle permet, entre autres, de régulariser la température du corps, de former la salive pour avaler les aliments, elle aide à l’évacuation des substances toxiques et assure notamment l’hydratation de la peau.

En moyenne, on considère qu’il faut boire environ 1,5 litre d’eau par jour pour compenser l’évacuation naturelle faite par notre corps via l’urine, la transpiration ou encore la respiration (visible par la buée que l’on aperçoit lorsqu’on respire devant un miroir notamment). Ce sont d’ailleurs souvent les sportifs qui se rendent le plus compte de l’importance de l’eau au quotidien. On estime en effet qu’une personne qui réalise une activité physique perd un litre d’eau en moyenne par heure. Or, une perte d’1% de son poids en eau diminue de 10% les performances d’un athlète.

En général, on considère qu’il faut boire régulièrement toute la journée, sans attendre la sensation de soif. Cette sensation est en effet un des premiers signes d’une déshydratation et peut-être moins ressentie avec l’âge. On évite également les sodas et autres boissons gazeuses qui, s’ils peuvent donner la sensation d’hydrater, seraient en fait un facteur de déshydratation, comme le prouve notamment une étude parue dans la revue scientifique «American Journal of Physiology». Certains aliments, comme les fruits et les légumes, sont par contre naturellement gorgés d’eau et permettront de compenser son évacuation.

De l’eau pour maigrir?

On entend généralement qu’il faut boire beaucoup d’eau lorsque l’on fait un régime car l’eau fait maigrir. Cette affirmation n’est pas vraie. Comme cité plus haut, l’eau permet d’éliminer les déchets de l’organisme mais ne fait malheureusement pas maigrir. Elle peut cependant être un bon allié pour votre régime. Elle sert par exemple de coupe-faim. Des chercheurs de l’université de Birmingham ont en effet montré en 2015 que les personnes qui buvaient de l’eau 30 minutes avant un repas perdaient en moyenne plus de poids que celles qui ne le faisaient pas. Évidemment, cette astuce est à mettre en parallèle avec un mode de vie plus sain pour qu’elle fonctionne.

Eau en bouteille ou du robinet?

C’est également l’éternelle question lorsque l’on parle d’eau: laquelle choisir? Les publicitaires redoublent d’inventivité pour vendre leur eau qui a meilleur goût et qui contient plus de sels minéraux et de calcium que la concurrence. Mais en Belgique, en plus d’être 200 fois moins chère et plus écologique, l’eau du robinet est également de bonne qualité. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude réalisée par Test-Achats en 2016. À l’époque, l’organisation de protection des consommateurs avait analysé la teneur en nitrates, pesticides, plomb et hormones d’échantillons d’eau du robinet de 44 endroits du pays. Si du nitrate avait par exemple été trouvé dans l’eau du robinet, c’était dans des quantités se situant en dessous du seuil de risque pour la santé publique. À l’inverse, «l’eau de certaines bouteilles peut par exemple contenir trop de minéraux», détaille l’organisation. D’autres rapports pointent également la présence de plastique dans 93% des eaux en bouteille du monde, tout comme dans celle du robinet, mais en plus petite quantité.

Un enjeu mondial

Si, dans notre société, la question de l’accès à l’eau peut se résumer à un choix entre de l’eau du robinet ou en bouteille, il faut rappeler qu’un milliard de personnes dans le monde n’a pas accès à une eau sûre, selon les chiffres de l’OMS. Au total, 3,2 millions de personnes décèdent chaque année à cause d’une eau contaminée, ce qui représente environ 6% des morts dans le monde. Dans le même esprit, l’OMS souligne que «la charge attribuable au manque d’eau, de moyens d’assainissement et d’hygiène» équivaut à la perte de 75 millions d’années de vie en bonne santé. Avoir une eau propre et potable est pourtant un des meilleurs moyens de lutter contre certaines maladies, dont le paludisme ou la diarrhée. (cd)