De plus en plus d’armes illégales découvertes par la police belge

Belga / J. Geron

La police fédérale a saisi 5.850 armes à feu illégales l’an dernier, rapportent vendredi L’Echo et De Tijd. En 2017, elles n’étaient que 3.745, pour moins de 3.000 en 2015.

Parmi les armes découvertes par la police en 2018, on trouve surtout des armes longues (3.947), des pistolets (927) et des revolvers (525), mais aussi 90 armes automatiques, 56 pistolets-mitrailleuses et 34 mitrailleuses.

La police constate que le nombre d’armes en circulation augmente surtout dans le milieu de la drogue, même si les autres secteurs criminels sont concernés aussi. Lors de chaque perquisition, la police doit envisager la présence d’armes, ce qui était moins le cas il y a dix ans.

«La détention illégale et le trafic d’armes à feu sont une priorité dans le plan national de sécurité 2016-2019», a souligné le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) dans une réponse parlementaire au sénateur Lionel Bajart (Open Vld).