Son implant contraceptif quitte son bras et se retrouve dans son poumon

Photo d'illustration - AFP Photo

Après des saignements vaginaux anormaux, une Portugaise a découvert que son implant contraceptif s’était déplacé de son bras à son poumon gauche.

Au Portugal, l’implant contraceptif d’une femme qui se trouvait dans son bras depuis 2017 a migré pour finalement se retrouver dans ses poumons, comme le rapporte un article publié dans la revue britannique British Medical Journal. Ce petit dispositif, à remplacer après quelques années, est normalement placé dans le bras de la patiente et envoie des hormones dans le sang pour éviter la grossesse.

Sauf que celui de cette femme, âgée de 31 ans et dont c’était déjà le troisième implant contraceptif, s’est fait la malle. C’est en tout cas ce que les médecins ont découvert après que la patiente s’est plainte de saignements vaginaux anormaux. Alors que les docteurs voulaient lui retirer l’implant, il était tout simplement introuvable.

C’est finalement grâce à des rayons X qu’il a été retrouvé dans son poumon gauche. Il a fallu une opération chirurgicale pour le lui retirer, sans que la patiente ne souffre d’aucune complication.

D’après les auteurs du rapport, ce genre de « déplacement » est extrêmement rare mais pas impossible. Plusieurs cas ont déjà été recensés, notamment en Chine et en Corée du Sud en 2017.