Nabilla terrifiée à l’idée d’accoucher

Nabilla via Instagram

La star de la télé-réalité s’est confiée, émue aux larmes, sur ses peurs et ses angoisses, à moins de trois mois de son accouchement. 

Nabilla partage tout avec ses followers, les bons moments comme les mauvais, ses joies comme ses peines. En pleine grossesse, la star ne change rien à ses habitudes et partage tout de son quotidien avec sa petite communauté.

Depuis plusieurs mois, elle affiche fièrement son baby bump et se dit comblée par le bonheur qu’elle vit. « Pour ceux qui me connaissent vous savez à quel point les enfants me faisait peur… et maintenant voilà que je vais être maman c’est juste incroyable », confiait la star il y a quelques jours.

 

« Je nage dans le bonheur je n’aurais jamais cru un jour vivre cela », déclarait-elle. Pourtant, dans sa dernière story, Nabilla est soudainement apparue très angoissée, contrastant avec ce bonheur affiché ces dernières semaines.

« J’en fais des cauchemars la nuit »

Ce lundi, Nabilla entamait sa 28ème semaine de grossesse, et c’était plutôt la panique à bord. Dans une story diffusée via Snapchat, elle s’est livrée sur ses peurs à l’approche de l’accouchement. « Je suis terrifiée, j’en fais des cauchemars la nuit » lance-t-elle.

« J’ai trop peur. Je sais que ça se rapproche, mais je n’ai pas envie d’y penser. Je n’ai lu aucun truc là-dessus. Pour moi, le bébé va sortir comme ça, hop, comme par magie dès qu’il sera prêt. »

Accouchement naturel

La star a aussi précisé qu’elle souhaitait accoucher le plus naturellement possible. « Je pars du principe qu’on est des êtres humains et qu’on est formatés pour ça. À l’époque il n’y avait pas toutes ces technologies ».

Elle ajoute toutefois qu’elle aura recours à la péridurale si la douleur est trop forte. « Je ferai tout ce qu’il faut pour que l’enfant soit en bonne santé. C’est le bébé avant moi ! Je ne pensais pas dire ça un jour… ça y est, je vais pleurer ! »

Les jeunes parents attendent impatiemment leur petit bout. Actuellement à Londres, ils sont aujourd’hui en plein dans les cartons!  En effet, pour le bien-être de leur enfant, disent-ils, ils s’apprêtent à déménager à Dubaï.