L’Éthiopie plante 350 millions d’arbres en un jour et bat le record du monde dans le cadre d’un plan ambitieux

Photo d'illustration - Easyfotostock

L’Ethiopie se lance actuellement dans un plan ambitieux de reforestation, porté par son Premier ministre Abiy Ahmed. Dans ce cadre, le pays a aujourd’hui pulvérisé le record du nombre d’arbres plantés en une seule journée, détenu jusqu’alors par l’Inde. Au total, ce sont plus de 350 millions d’arbres qui ont été comptabilisés par des arbitres officiels.

L’Ethiopie dévoilait début juin une initiative ambitieuse pour replanter 4 milliards d’arbres sur son territoire et procéder ainsi à la reforestation. Située sur la corne de l’Afrique, le pays recèle des écosystèmes et une biodiversité riches, qui sont menacés par la déforestation. Tandis que les forêts représentaient 35% du territoire au XXe siècle, ce chiffre est tombé à 12% aujourd’hui. Ce phénomène s’explique par la situation économique catastrophique du pays.

Abiyi Ahmed, Premier ministre actuel, a ainsi décidé de porter à bras le corps ce projet de reforestation. Certains critiques lui reprochent de s’occuper de ce problème pour distraire le public de l’urgence sociale dans laquelle se trouve le pays. Outre la famine, des conflits ethniques ont contrainte 2,5 millions de personnes à fuir leurs maisons.

Un record pulvérisé 

Ce lundi, les Ethiopiens ont ainsi tenté de battre le record détenu par l’Inde, qui avait planté plus de 50 millions d’arbres grâce à 800.000 volontaires en 2016. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le record a été battu puisqu’au total, ce sont plus de 350 millions d’arbres qui ont été plantés en 12 heures. Plus de 1.000 sites ont permis aux bénévoles de pulvériser ce record, raconte la BBC.

Les autorités compétentes ont arrêté le compteur à 353.633.660 arbres plantés. Le ministre de l’Innovation et de la Technologie s’est réjoui de ce résultat impressionnant sur Twitter. Une campagne est menée sur les réseaux sociaux pour sensibiliser la population à la reforestation. Le gouvernement souhaite que le public plante et prenne soin d’arbres de leur propre initiative.