Dans un an, la folie des Jeux Olympiques s’emparera de Tokyo

AFP / C. Triballeau

 C’est le 24 juillet 2020, dans un an précisément, que Tokyo accueillera les Jeux Olympiques pour la deuxième fois de son histoire après ceux de 1964. La capitale japonaise est presque prête à accueillir la grand-messe du sport mondial et l’engouement des locaux est au rendez-vous.

«Je peux réellement dire que je n’ai jamais vu une cité olympique aussi bien préparée que ne l’est Tokyo», a lancé mercredi le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach. Pas moins de 7,5 millions de résidents au Japon se sont inscrits sur la plateforme de billetterie de Tokyo 2020. Durant la première phase de mise en vente, plus de 3,2 millions de billets ont déjà été vendus.

Sur les 43 sites qu’utilisera Tokyo 2020, cinq des huit nouveaux sont d’ores et déjà terminés. Les trois sites restants sont «dans les temps», a précisé le Comité International Olympique. Le stade olympique (90% fini), l’Ariake Arena (83%) et le Centre aquatique olympique (75%) sont «sur le point de s’achever». A noter que les bâtiments résidentiels du village olympique seront quant à eux terminés en décembre 2019.

L’organisation devra sans doute faire face à un double challenge l’année prochaine: la chaleur et les transports. En effet, l’été à Tokyo peut s’avérer très chaud et humide alors que le trafic de la mégapole japonaise est déjà congestionné en temps normal.

D’ici mai 2020 se dérouleront 56 épreuves tests, pour chaque discipline du programme olympique. La première série d’épreuves tests porte sur les sports en extérieur, de juin à septembre 2019. La deuxième série se concentrera principalement sur les sports en salle et se déroulera d’octobre 2019 à février 2020, tandis que la troisième série d’épreuves se tiendra entre mars et mai 2020.

Les épreuves tests organisées cette année ont débuté en juin avec la finale de la Coupe du monde de pentathlon moderne 2019 de l’UIPM, suivie des épreuves tests en haltérophilie, tir à l’arc, surf et cyclisme sur route.

«Les épreuves tests battent leur plein et nous avons reçu de très bons retours des athlètes et des fédérations internationales. C’est une période déterminante pour tester les opérations», a déclaré John Coates, président de la commission de coordination du CIO.

Un public déjà conquis

Le public a également largement contribué la fabrication des 5.000 médailles, recyclant des millions de téléphones et autres appareils électroniques usagés. Fabriquées en métal recyclé, les médailles ont été dévoilées mercredi. Elles «ressemblent à des pierres brutes» et reflètent «l’énergie des athlètes» et «l’amitié entre les peuples».

Plus de 204.000 candidatures ont été envoyées au comité d’organisation pour remplir les 80.000 postes de volontaires.

Pour rappel, 33 sports figureront au programme des prochains JO, dont le baseball/softball qui fait son retour après 12 ans d’absence. On notera les arrivées du karaté, de l’escalade, du surf et du skateboard comme sports additionnels. Au total, le programme olympique totalisera 339 épreuves, dont 18 nouvelles.