Lua, la jardinière connectée qui ressemble à un Tamagotchi

Une start-up luxembourgeoise Mu-Design a mis au point une jardinière connectée qui, comme les tamagotchis de notre enfance, fait part de ses états d’âme et besoins.

Et si les plantes pouvaient nous parler ? C’est le défi que s’est lancé la marque luxembourgeoise Mu-Design, en mettant au point sa jardinière connectée « Lua ». Celle-ci se gère via une application mobile, qui ne nécessite qu’une connexion internet pour le téléchargement, et qui peut par la suite être utilisée hors ligne. En effet, les informations seront transférées via un QR Code.

Reliée à votre smartphone

Ainsi, quand votre plante aura soif, vous pourrez distinguer sur l’écran de la jardinière un visage tirant la langue. Quand elle ne sera pas assez exposée à la lumière, elle affichera la face d’un vampire, etc. Pour se faire, il suffit de télécharger l’application sur votre smartphone, de choisir la famille de votre plante, ou le type exact de plante. Un QR code sera alors généré. Celui-ci pourra être lu par Lua via son écran, qui appliquera alors les paramètres exprimés.

Financement réussi sur Indiegogo

Cette jardinière du futur ne verra le jour que si la campagne de crowdfunding lancée sur Indiegogo a atteint ses objectifs. Si c’est le cas, les généreux donateurs recevront leur « Lua » en décembre 2019. A l’heure d’écrire ces lignes, le 19 juillet, le projet a cumulé près de 35.000 €, sur les 30.000 € fixés au lancement de la campagne qui s’arrêtera le premier week-end d’août.