Négociations bruxelloises – Les échanges entre tout ou partie des négociateurs toujours en cours au milieu de la nuit

Les échanges entre l’ensemble ou une partie des négociateurs bruxellois proches d’un accord étaient toujours en cours au milieu de la nuit, a-t-on observé non loin du cabinet du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS), formateur. Après une après-midi de travail grandement amputée en raison de réticences persistantes de l’état-major de l’Open Vld à des discussions sans le MR, l’ensemble des négociateurs s’étaient remis à table avec les représentants libéraux flamands flamands mardi, vers 18h, avant de quitter le parlement bruxellois sur le coup de 20h30, en laissant entendre qu’ils quittaient les lieux pour se ravitailler.
Ces réticences de l’Open Vld avaient déjà retardé le début des négociations d’une semaine, à la fin du mois de juin.
Mardi soir, on a d’abord cru à l’issue favorable définitive des discussions, après qu’un des participants eut envoyé un premier signal vraisemblablement trop rapide dans ce sens.
Les représentants des six formations ne sont jamais revenus au parlement régional après le repas. Et pour cause, ils ont, au moins pour une partie d’entre eux, rejoint le cabinet de Rudi Vervoort où ils ont dîné et poursuivi leurs discussions sans que l’on sache sur quel volet celles-ci portaient (relecture finale? répartition des compétences?).
Vers une heure du matin, on observait encore, depuis l’extérieur, de l’activité au rez-de-chaussée et au premier étage du cabinet de M. Vervoort, et la présence des véhicules de plusieurs participants aux discussions, devant l’immeuble de la rue Ducale.

Source: Belga