À huit ans, il demande à McDonald’s de supprimer le plastique des « Happy Meals », la chaîne lui répond

Belga / V. Lefour

Un jeune garçon de huit ans a interpellé la chaîne McDonald’s, leur demandant de ne plus proposer de jouet en plastique dans les menus pour enfants, car ceux-ci « tuent beaucoup d’animaux ».  

Du haut de ses huit ans, le jeune Jacob a la conscience écologique déjà bien développée. Soucieux de la protection de l’environnement et de la biodiversité, il a adressé un courrier touchant à l’enseigne de fast food McDonald’s au Royaume-Uni.

« S’il vous plait, pourriez-vous arrêter de mettre des jouets en plastique dans les « Happy Meals » ? Je serais très content », écrit Jacob. « Les jouets sont fabriqués en plastique et ça nuit au monde qui nous entoure. Ça tue beaucoup d’animaux. » La lettre était signée de son nom et d’un grand sourire.

Sa maman a expliqué qu’il se passionnait pour l’environnement depuis quelques temps. En famille, ils adoptent déjà des gestes écologiques à la maison, comme remplacer les pots de gel douche par du savon. Elle raconte au Metro UK que Jacob « se demandait ce qu’il pouvait faire de plus. Alors il a pensé à contacter McDonald’s, comme c’est une grande entreprise qui pourrait faire une grosse différence. »

Et le géant du fast food lui a répondu.

Mc Donald’s prend des engagements

Un porte-parole de la société a indiqué que McDonald’s changerait les jouets du Happy Meal en utilisant des alternatives au plastique. Tout en soulignant que, pour les clients de la chaîne, ces jouets font partie du plaisir de venir chez McDo.

McDonald’s a tenu à répondre au jeune garçon et à saluer son engagement. « Sa passion pour la protection de l’environnement nous impressionne. Nous voulons lui garantir que nous sommes, nous aussi, engagés à faire notre part pour protéger l’environnement pour les générations à venir ».

La chaîne a ensuite garanti que, dans les mois à venir, les clients verraient donc « plus de livres, de jeux de société et de jouets en peluche » dans les menus pour enfants. « Ce qui entraînera une réduction de près de 60% du nombre de jouets en plastique dur distribués par rapport au premier semestre de l’année », précise le porte-parole.

Beth Hart, directrice de la chaîne logistique de McDonald’s au Royaume-Uni et en Irlande, a déclaré: «C’est la dernière étape de notre démarche en matière de développement durable. Nous nous engageons à écouter nos clients et à trouver des solutions avec nos fournisseurs. Cela en est l’exemple le plus récent, mais ce n’est en aucun cas la fin [de nos démarches].»