Des soeurs siamoises séparées après 55 heures d’opération

Capture d'écran Twitter @GreatOrmondSt

Les chirurgiens du Great Ormond Street Hospital ont annoncé avec bonheur qu’ils avaient réussi à séparer deux soeurs siamoises, Safa et Marwa Ullah. A deux ans, les deux petites filles ont subi quatre opérations entre octobre 2018 et février de cette année. Elle étaient nées dans le nord du Pakistan avec leurs crânes et leurs vaisseaux sanguins reliés.

Les médecins ont utilisé les dernières technologies à leur disposition pour procéder à cette opération qui se sera effectuée en quatrefois entre octobre 2018 et février. 55 heures, c’est le temps qu’il a fallu aux chirurgiens pour séparer les deux petites filles.

« Nous sommes extrêmement enthousiastes pour l’avenir », a déclaré Zainab Bibi, la mère de la jeune fille, selon le Guardian. Leur père est, quant à lui, tragiquement décédé d’une crise cardiaque avant la naissance de ses deux bébés.

Les interventions chirurgicales, qui ont été payées par un donneur privé, n’ont pas été sans complications. Le Guardian rapporte que l’une des jumelles a subi un accident vasculaire cérébral pendant l’une des opérations. Lors de la dernière opération, les médecins ont reconstruit les crânes grâce à leurs propres os.

« Poursuivre leur longue route »

« Nous sommes ravis d’avoir pu aider Safa et Marwa et leur famille « , ont déclaré le neurochirurgien Noor Ul Owase Jeelani et le chirurgien craniofacial Prof David Dunaway sur Twitter. « Après neuf mois de soins, les filles peuvent enfin sortir de l’hôpital et poursuivre leur longue route. »

« Seulement une naissance sur 2,5 millions produit des jumeaux siamois. Parmi celles-ci, 5% des jumeaux concernés sont reliés par la tête », explique l’hôpital sur les réseaux sociaux. C’est la première fois depuis 2011 qu’une telle opération se déroulait dans l’institution.