Sea of Solitude : Un conte mystérieux sur la solitude, la dépression et le harcèlement

Développé par le petit studio berlinois Jo-Mei Games, Sea of Solitude fait partie qui ne sont pas sans défauts mais qui ont ce petit supplément d’âme qui peut faire la différence.

Avant même sa sortie, Sea of Solitude nous a fait passer par toutes les émotions. En juin 2018, le jeu du studio berlinois Jo-Mei Games avait réussi à nous intriguer et à nous charmer avec son premier trailer. Mais plus la date de sortie approchait et plus le jeu commençait à nous inquiéter. À quelques semaines de la date fatidique, il n’était pas jouable à l’E3 2019 tandis qu’EA rechignait à envoyer à l’avance les versions destinées à la presse. C’est donc avec une certaine appréhension que nous avons lancé Sea of Solitude.

Le projet personnel de Cornelia Geppert

Le jeu commence d’abord par un message d’avertissement qu’on voit rarement dans un jeu vidéo. « Ce jeu aborde des sujets sensibles relatifs à la santé mentale et émotionnelle pouvant perturber certains joueurs. Il n’a pas pour but de se substituer à des conseils professionnels. Sea of Solitude est un projet personnel qui traite de la solitude. Il est inspiré par mes propres expériences et par d’autres histoires réelles. Le voyage de de Kay l’amènera à découvrir ce qui fait l’être humain et lui apprendra à accepter les hauts et les bas de la vie », indique Cornelia Geppert.

La créatrice du jeu annonce la couleur d’entrée et les joueurs sont prévenus : Sea of Solitude est un voyage émotionnel et très personnel, sur un sujet sérieux et qui risque bien de ne pas vous donner la patate. On y incarne Kay, une jeune fille ayant l’apparence d’une étrange créature noire avec des yeux rouges. Au cours de ce voyage, dont une partie se déroule à bord d’une petite embarcation et l’autre à pied, le joueur va découvrir le passé de Kay et comment elle est en arrivé là. Elle va ainsi se remémorer le harcèlement, la solitude et les reproches dont elle a été victime étant jeune, sa relation avec son petit frère ainsi que les nombreux conflits entre son père et sa mère mais aussi avec son petit ami.

Un jeu très métaphorique

Toutes ces thématiques sont abordées de manière détournées. Sea of Solitude est un jeu rempli de métaphores. C’est ainsi que, comme elle, les membres de sa famille ne sont pas représentés de manière réaliste mais sous forme de gigantesques monstres. Cela ne saute pas aux yeux mais le niveau de l’eau est également très métaphorique puisqu’il monte ou descend en fonction du moral de Kay.  Le jeu repose essentiellement sur la narration et les émotions qu’il tente de véhiculer.

Le gameplay est très simpliste et Sea of Solitude ne présente aucune difficulté. Le seul obstacle est peut-être de parfois de se sentir perdu. En effet, il n’y a pas d’objectif à suivre ou de mini-carte pour se repérer. Kay peut uniquement sauter, absorber des énergies négatives et lancer des fusées de détresse qui lui indiquent la direction à suivre. Du côté des graphismes, Sea of Solutide joue également la carte du minimalisme. Ne vous attendez pas à une claque graphique mais plutôt à des graphismes mignons et colorés.

Le jeu de Jo-Mei Games est très court puisqu’il se termine en environ 5h de jeu. Mais assez paradoxalement, il donne l’impression d’être long à terminer. Après ces quelques heures de jeu, on a vraiment le sentiment d’avoir fait le tour de ce que Sea of Solitude avait à proposer et on est même heureux de voir le générique de fin apparaître après les 12 chapitres. Si les développeurs ont bien fait de ne pas allonger artificiellement la durée de vie, le prix de 20 € pourra sembler un peu élevé pour certains joueurs.

Notre verdict

Disponible en téléchargement sur PS4, Xbox One et PC, Sea of Solitude est un jeu dénué de difficulté mais pas d’intérêt. Contrairement à nos craintes initiales, il nous a offert une belle petite balade narrative de cinq petites heures. Cette très courte durée de vie risque de refroidir certains joueurs, notamment au vu des 20 € demandés. Néanmoins, d’ici quelques mois, quand Sea of Solitude sera en promo, les amateurs d’expériences narratives originales auraient tort de ne pas se laisser tenter pour ce voyage à la fois sombre et porteur d’espoir.

REVIEW OVERVIEW
Sea of Solitude