Robbie Williams : la coke lui a donné des idées suicidaires

39
AFP / V. Hache

Le chanteur s’est confié sur la terrible période qu’il a traversée, alors qu’il vivait dans une sombre maison habitée par des « énergies ». Robbie Williams affirme avoir vécu des expériences paranormales lorsqu’il consommait beaucoup de cocaïne.  

Le chanteur de Take That a parlé ouvertement de sa santé mentale, des drogues et des expériences paranormales qu’il a traversées durant les pires périodes de son existence.

Robbie Williams était l’invité de Jo Wood pour le podcast Alien Nation. Persuadée que « nous ne sommes pas seuls », cette émission se penche sur la vie extraterrestre, les OVNIS et toutes les expériences paranormales.

Il raconte ainsi qu’il a emménagé avec sa copine, lorsqu’ils étaient tous deux dans la vingtaine, dans une maison sombre et étrange habitée par des «  énergies » dans le nord de Londres.

À cette époque, il prenait beaucoup de cocaïne. Il entendait constamment des bruits de pas dans cette maison. Ceux-ci devenaient de plus en plus forts et de plus en plus oppressants pour l’ancienne star de Take That. « Quand je partais en voiture, cette chose m’accompagnait sur le siège arrière. »

« Si cela continuait, je me serais suicidé »

Cette étrange présence prenait parfois la forme d’un « brouillard sombre » qui le terrorisait tellement qu’il n’osait pas le traverser.

« Après deux mois, je ne pouvais plus le supporter. Si cela continuait à me poursuivre, je me serais suicidé », confie le chanteur de 45 ans.

À bout de force, Robbie Williams demanda alors à sa compagne de déménager, ce qu’ils firent rapidement. Il a ensuite découvert que cette maison « habitée »  avait été construite sur une fosse funéraire datant de l’époque de la peste noire.

L’artiste ne met pourtant pas tout cela sur le compte de la drogue. En effet, il affirme croire aux esprits et aux expériences paranormales.

Ce n’est pas la première fois que le chanteur se confiait sur ses addictions passées. En 2007, ses proches l’avaient poussé à se rendre en cure de désintoxication.

Ayda, son épouse, avait déjà confié dans une interview en 2016 qu’au plus grand moment de gloire des Take That, Robbie était à deux doigts du suicide.