Marc Veyrat envoie promener le guide Michelin

79
AFP

Le chef de la Maison des Bois, à Manigod, a fait part de sa volonté de se retirer du célèbre guide Michelin, après avoir perdu une étoile il y a peu. Le guide, de son côté, assure que le chef y restera avec les deux étoiles qu’il lui conserve.

Marc Veyrat a perdu en janvier une de ses trois étoiles au guide Michelin. Cette «déchéance» n’a rien d’anecdotique pour un chef du niveau de Marc Veyrat. «Je suis en dépression depuis six mois. Comment osez-vous prendre en otage la santé de vos cuisiniers?», a-t-il écrit au guide. Il l’accuse de «profonde incompétence», pour avoir rapporté «qu’on avait mis du cheddar dans notre soufflé de reblochon, beaufort et tomme! Ils ont insulté la région, mes employés étaient fous! Alors qu’on a les œufs de nos poules, qu’on trait le lait de nos vaches, que deux botanistes vont cueillir nos plantes tous les matins!». Le chef va jusqu’à douter que les inspecteurs du guide soient bien passés dans son restaurant.

Le célèbre guide des gastronomes lui a adressé une fin de non-recevoir. «Nous ne retirons pas le restaurant la Maison des Bois du Guide Michelin. Si l’établissement demeure ouvert et que nos inspecteurs évaluent la table au niveau d’une de nos distinctions, nous continuerons à la recommander», explique le directeur international du guide, Gwendal Poullennec. Il nie les accusations de ne pas avoir visité le restaurant. «Ce n’est pas parce que le chef Veyrat n’a pas vu nos inspecteurs et nos inspectrices qu’ils n’ont pas dîné à sa table. Les inspecteurs du Guide Michelin visitent les tables du monde entier de façon anonyme. Ils payent leur addition comme n’importe quel client», réfute-t-il également.