L’écorce des arbres pourrait être un remède contre l’hyperactivité

AFP / C. Roldan

 Des chercheurs de l’Université d’Anvers souhaitent déterminer si l’extrait d’écorce d’arbre constitue un remède approprié pour traiter les symptômes du trouble de déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH). Cela pourrait constituer une alternative à la rilatine, pouvant entraîner des effets indésirables tels que l’insomnie et des maux de tête.

Dans cette optique, l’université recherche 144 enfants âgés de 6 à 12 ans atteints d’un TDAH pour participer à l’étude.

Les scientifiques du Département des sciences pharmaceutiques répètent une étude slovaque de 2006. « Cette étude a montré que l’extrait de pin maritime français avait un effet positif sur les symptômes du TDAH, tels que l’hyperactivité et le manque de concentration », explique Annelies Verlaet de l’Université d’Anvers.

« Un médicament sûr et prometteur »

L’extrait de cet arbre est sur le marché depuis des années comme remède contre les jambes lourdes par exemple. « C’est un médicament prometteur, car il est sûr et provoque rarement des effets indésirables », déclare Annelies Verlaet.

«Les polyphénols – des groupes de composés chimiques – présents dans l’extrait ont un effet normalisant sur les déficits immunitaires. Ils agissent également en tant qu’antioxydant contre le stress oxydatif. Ce sont deux causes du TDAH.»

L’étude slovaque avait comparé l’effet de l’écorce d’arbre à un placebo, mais pas aux médicaments habituels, ce que les chercheurs anversois veulent maintenant faire.