Les chemins de fer néerlandais vont compenser financièrement les victimes de l’Holocauste

36
AFP / R. Utrecht

Près de 75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les chemins de fer néerlandais apporteront un soutien financier aux survivants des camps de concentration et aux proches des victimes de l’Holocauste transportées à bord de trains néerlandais. Le directeur général, Roger van Boxtel, a annoncé cette décision mercredi lors d’une réunion au Spoormuseum à Utrecht.

Un comité indépendant, dirigé par l’ancien maire d’Amsterdam Job Cohen, a exhorté la compagnie publique néerlandaise NS à octroyer cette compensation financière. La compagnie ferroviaire a décidé de reprendre intégralement la recommandation. La NS versera 15.000 euros à quelque 5.000 survivants. Les parents et veuves survivants recevront 7.500 ou 5.000 euros.