En chaise roulante, easyJet lui impose de voyager accompagnée

Photo Facebook / Katie Pennick

Une jeune femme clouée dans une chaise roulante reproche à la compagnie aérienne britannique easyJet une clause qui interdit aux personnes handicapées de voyager seules, selon le Daily Mail. Ce qui les oblige à payer le double afin d’être accompagné.

Katie Pennick, 23 ans, de Londres, a partagé une série de messages échangés avec la compagnie aérienne sur Twitter.

Elle y tweetait que l’entreprise exigeait que les passagers en fauteuil roulant paient le double des passagers valides, puisqu’ils doivent voyager avec quelqu’un d’autre.

Après avoir demandé si elle pouvait voler sans être accompagnée sur un vol easyJet, Katie s’est vu répondre ‘non’. « Les employés des compagnies aériennes ne sont pas autorisés à offrir de l’aide pour des raisons de santé et de sécurité (Ils ne sont même pas autorisés à placer les bagages des passagers dans les casiers supérieurs). »

La compagnie a ensuite ajouté qu’elle devait être accompagnée et que cette personne devait acheter un billet au même prix. « Nos prix évoluent à mesure que les places se vendent, mais nous garantissons que nous facturerons à votre compagnon le même montant que vous avez payé, sans plus. »

Cet échange entre Katie et easyJet a rapidement fait le tour des réseaux sociaux sous le hashtag #TheCostOfBeingDisabled. Des centaines de personnes ont qualifié ce règlement de « foutaise totale », de « honte » et de « scandaleux ».

Face au scandale, un porte-parole de la compagnie aérienne a déclaré que « EasyJet assure quotidiennement le transport de milliers de passagers ayant besoin d’une assistance spéciale. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour comprendre leurs besoins et améliorer la qualité de leur expérience à l’aéroport et à bord. Pour la sécurité de tous les passagers à bord, les passagers à mobilité réduite doivent répondre à des questions de sécurité avant leur vol. Nous leur demandons uniquement de voyager avec un compagnon s’ils ne peuvent pas satisfaire à ces exigences de sécurité. Si tel est le cas, nous vous garantissons que le coût de la place du compagnon est identique, quel que soit le moment de la réservation. La sécurité et le bien-être de ses passagers et de son équipage sont notre priorité absolue et nous faisons de notre mieux pour que tous les passagers puissent voyager avec nous confortablement et en toute sécurité. Nous avons pris contact directement avec Katie pour en discuter avec elle. »