Ce « violentomètre » mesure la violence au sein d’un couple

En France, l’association En avant toute(s) a lancé le violentomètre, un baromètre qui permet d’évaluer les violences au sein d’un couple.

Le violentomètre est un outil de prévention lancé en 2018 par l’association En avant toute(s), la mairie de Paris, l’Observatoire Parisien des Violences faites aux Femmes (OPVF) et l’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis. Depuis quelques jours, ce baromètre connaît une forte visibilité sur les réseaux sociaux.

« Une échelle des violences par rapport au conjoint »

Tout est parti ce samedi 22 juin du tweet de Camille, une étudiante parisienne en médecine. Elle explique que sa mère a reçu « une échelle des violences par rapport au conjoint pour poser des questions aux femmes en consultation ». « Regardez c’est intéressant », poursuit la jeune femme en publiant les photos du Violentomètre. « Si vous vous situez dans le orange/rouge parlez-en à quelqu’un et/ou quittez votre copain car ce n’est pas normal », ajoute Camille sur Twitter.

Profiter, être vigilante ou dire stop

En 48h, le message a été retweeté près de 35.000 fois et a suscité des centaines de réactions. Le baromètre qui avait été conçu comme « un outil d’information et de sensibilisation à destination des jeunes sur les violences au sein d’un couple, avec un focus sur le consentement ». Il propose une vingtaine de situations au sein d’un couple classées sur une échelle allant du vert au rouge vif. Les situations sont classées en trois catégories : « Profite ta relation est saine », « Vigilance, dis stop ! » et « Protège-toi, demande de l’aide ».

L’association En avant toute(s) propose sur son site internet d’autres outils permettant notamment de tester son couple, de savoir si une relation est saine et de réussir à dire stop aux violences.

Voici le violentomètre en détail :