E3 2019 : On a joué à Watch Dogs Legion et à The Legend of Zelda: Link’s Awakening

136
Watch Dogs Legion

De retour de Los Angeles où il a assisté à l’E3 2019, notre envoyé spécial du blog CoupleofPixels.be a pu mettre la main sur deux jeux très attendus : Watch Dogs Legion et The Legend of Zelda: Link’s Awakening. Découvrez ses impressions. 

Watch Dogs Legion

Parmi les bonnes surprises de l’E3 de Los Angeles cette année, on retrouve Watch Dogs Legion d’Ubisoft. Le troisième opus de la licence Watch Dogs a choisi de faire dans l’originalité car, au contraire des deux premiers épisodes, nous n’incarnons pas un héros fixe. Nous devrons recruter une équipe de héros que nous choisirons tout simplement parmi l’ensemble des personnages que l’on croisera dans le monde ouvert. Tous disposent de compétences bien particulières et, une fois convaincus par notre cause, ils rejoindront notre équipe, ce qui veut dire que nous pourrons les incarner pour la mission à venir ou pour le reste du jeu. Mais si jamais ils venaient à mourir, ce sera définitif. Pas de retour à la vie ici, il nous faudra simplement choisir un autre personnage de notre équipe. Attention donc à ne pas trop s’attacher!

L’univers de Watch Dos Legion a également tout pour nous séduire: se déroulant à Londres à une époque futuriste mais très réaliste, nous luttons contre l’ordre établi, à savoir un gouvernement autoritaire basé sur la surveillance constante des faits et gestes des citoyens. Toute ressemblance avec un futur probable ne serait que pure coïncidence. À nous de renverser la situation et de remettre le pouvoir aux mains des citoyens.

Manette en mains, Legion offre un très grand degré de liberté aussi bien du côté de son monde ouvert très cohérent que de son gameplay, héritage direct de la série Watch Dogs. Le recrutement des membres de notre équipe se fait de manière assez naturelle mais le fait qu’Ubisoft ait modélisé une vie indépendante à chaque habitant de la ville est une véritable prouesse technique que l’on espère voir couronner de succès. Watch Dogs Legion sera disponible sur PS4, Xbox One et PC le 6 mars 2020.

The Legend of Zelda: Link’s Awakening

Alors que la suite de Breath of the Wild a été annoncée pendant la conférence Nintendo, l’E3 2019 a surtout été l’occasion pour la firme japonaise de mettre en avant ses sorties de fin d’année. Et si Pokemon Sword/Shield et Luigi’s Mansion 3 occupaient l’essentiel du stand de Nintendo, c’est bien le remaster de The Legend of Zelda: Link’s Awakening qui a su attirer notre attention.

Il s’agit du remaster du premier Zelda sorti sur Game Boy il y a plus de 25 ans, le quatrième de la série toutes consoles confondues. Il n’a pas l’aura de certains autres épisodes de la licence mais si vous êtes un peu nostalgiques de votre jeunesse, Link’s Awakening saura vous prendre par les sentiments. Offrant un gameplay parfaitement identique au jeu d’origine, le premier contact pourra paraître abrupt pour le joueur qui n’a pas connu l’époque des jeux en vue du dessus. De plus, tous les visuels ont été redessinés dans un style «Super Deformed», ce qui rend le jeu incroyablement mignon mais aussi diamétralement opposé aux graphismes d’origine. Certains détesteront, nous, on adore ces visuels qui, en plus, sauront parler aux enfants. À ce titre, Link’s Awakening paraît très adapté pour initier vos enfants à l’univers de Zelda.

Relativement facile à prendre en main, cette aventure nous réserve plus d’une surprise et constitue donc une excellente mise en bouche avant de passer à des épisodes plus conséquents. The Legend of Zelda: Link’s Awakening sera disponible en exclusivité sur Nintendo Switch le 20 septembre prochain.

Retrouvez l’actualité de l’E3 et du jeu vidéo sur coupleofpixels.be