Les grands-parents veulent « une loi climatique ambitieuse et juste »

BELGA PHOTO NILS QUINTELIER

Une cinquantaine de grands-parents pour le climat, qui se substituent aux jeunes en examen, ont manifesté jeudi à Bruxelles pour demander aux députés du parlement fédéral qui s’installent et aux représentants des Etats membres qui participent au Sommet européen de défendre une politique climatique ambitieuse.

Alors que les jeunes sont en examen, les grands-parents pour le climat ont décidé d’assurer un relais des revendications. Ils ont appelé à un rassemblement, en accord avec la police, devant la statue de Brialmont, près du parlement fédéral.

«Nous, grands-parents pour le climat, demandons aux représentants des peuples qui vont prêter serment aujourd’hui d’initier une procédure législative visant à élaborer une loi climatique ambitieuse et juste», ont déclamé les manifestants. «Cette loi doit avoir pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre de moitié en 2030 et d’être neutre en CO2 en 2050. D’après la plupart des scientifiques, c’est le seul moyen de garantir aux enfants d’aujourd’hui, et à leurs enfants et petits-enfants un avenir habitable et sain.»

Les manifestants se sont ensuite dirigés vers la place Schuman, devant les institutions européennes. Des chants ont rythmé le cortège. Des pancartes et banderoles ont également été réalisées pour l’occasion, affichant des messages du type «Youth is studying, Grandparents are demonstrating».

« Des choses se sont mises en route »

«Au niveau européen, on a de l’espoir», s’est réjoui Koen Platevoet, porte-parole des grands-parents pour le climat. «Des choses se sont mises en route. L’Allemagne semble partante pour rejoindre le groupe qui demande de fixer un cap clair vers le zéro CO2 pour 2050. Des pays de l’Est seraient ouverts à suivre ce plan européen.»

BELGA PHOTO NILS QUINTELIER

Adélaïde Charlier, représentante du mouvement Youth for Climate, était présente tandis que des membres du groupe Extinction Rebellion qui voulaient s’enchaîner aux grilles du parlement fédéral ont été repoussés par la police. Il n’y a pas eu d’arrestation, mais les policiers ont pris leurs identités, a précisé Ilse Van de keere, porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles.

Les grands-parents pour le climat est un mouvement initié fin janvier en Flandre et qui a suivi les jeunes mobilisés pour la défense de l’environnement. Un pique-nique sera organisé le vendredi 5 juillet à Anvers pour remercier les seniors qui se sont mobilisés pour le climat durant l’année. Le mouvement prévoit d’intensifier la sensibilisation sur le climat à la rentrée de septembre en tenant des conférences d’information.