VIDEO: Un automobiliste parisien agresse l’accompagnateur d’un aveugle à qui il grille la priorité

Capture d'écran YouTube - Le Parisien

Une vidéo filmée ce samedi dans les rues du XIIe arrondissement de Paris fait réagir sur les réseaux sociaux. Dans celle-ci, on voit un automobiliste griller une priorité à une personne aveugle et son accompagnateur. Ceux-ci étaient déjà engagés sur la passage pour piétons. Le conducteur sort ensuite de son véhicule et agresse violemment l’accompagnateur, avant de prendre la fuite.  

Les images particulièrement choquantes d’une agression survenue à Paris font beaucoup parler d’elles sur les réseaux sociaux. Elles montrent une personne non-voyante et son accompagnateur violemment agressés par un conducteur en colère.

Ce dernier venait de griller la priorité des piétons, déjà engagés sur le passage pour piétons dans la rue de Prague. L’Audi A7 surgit leur passe devant sans marquer d’arrêt et manque de renverser les deux hommes. C’est alors que l’accompagnateur tape avec la canne sur le véhicule, ce qui fait sortir le conducteur de ses gongs.

Il s’en prend violemment à l’accompagnateur, lui mettant plusieurs claques avant que l’épouse du chauffard ne s’interpose. « Pourquoi vous tapez? », hurle l’agresseur, ce à quoi la victime répond: « Parce que c’est un passage piéton, j’ai la priorité ! » Incontrôlable, l’homme âgé d’une soixantaine d’années se rue même sur l’homme non-voyant, l’obligeant à reculer.

« On a fini par en rigoler »

Bruno, un cycliste passant par là, a livré son témoignage: « Je ne suis pas un violent, je ne me voyais pas le ceinturer. Il était impossible à raisonner. Même sa femme n’arrivait pas à le calmer. La seule façon que j’ai trouvée, c’est de dire à haute voix que j’allais appeler la police. C’est à ce moment qu’il recule et retourne vers sa voiture. »

L’homme décide alors d’effectivement s’en aller pour éviter une altercation avec la police. « Tout ça parce que quelqu’un a osé toucher à sa sacro-sainte voiture ! Peu à peu, on a fini par en rigoler. Finalement personne n’a déposé plainte, même si c’est dommage que ce genre de comportement reste impuni. »

La Fédération des Aveugles et Amblyopes de France a, quant à elle, invité les victimes à déposer une plainte: « Nous soulignons le caractère inadmissible de cette situation et invite la personne déficiente visuelle ainsi que son accompagnateur, à porter plainte dès maintenant afin que cette situation ne se reproduise plus et soit condamnée. »

En France, refuser la priorité à un piéton coûte six points au permis, un retrait assorti d’une amende de 125€.Ce principe, respecté à la lettre dans de nombreux pays, ne l’est malheureusement pas toujours dans l’Hexagone.