Un ours polaire affamé retrouvé à 1.500 km de chez lui

557
Ph. Slava Irina / Instagram

Depuis quelques jours, un ours polaire erre dans la ville industrielle russe de Norilsk, en Sibérie. Affamé et déboussolé, il a parcouru 1.500 km pour se retrouver là.

Les habitants de Norilsk assistent à une scène aussi surréaliste que dramatique. Depuis quelques jours, un ours polaire rode dans cette ville industrielle du grand nord russe située à 2.900 km au nord-est de Moscou.

L’animal sauvage s’est retrouvé à Norilsk après avoir marché 1.500 km « dans la mauvaise direction », probablement à la recherche de nourriture. Selon les habitants, c’est la première fois qu’un ours polaire est aperçu dans la ville depuis les années 1970.

Starving polar bear 'can hardly move', say residents of Norilsk. Emaciated animal walked 1500km south and away from…

Posted by The Siberian Times on Tuesday, June 18, 2019

Affamé, il peut à peine marcher

L’ours a été filmé et photographié dans les rues, au milieu du trafic. Il a aussi été aperçu couché sur le sol à quelques mètres des usines et des infrastructures minières de la ville. « Il est sérieusement affamé. Il peut à peine cligner des yeux. Il est presque incapable de marche et de garder les yeux ouverts », a raconté aux médias locaux la photographe Irina Yarinskaya.

View this post on Instagram

Вы только посмотрите какой он грустный! Очень измученный и видимо голодный… Целился в об'ектив и тут, он на меня посмотрел! Блин! Реально стало страшно, моя тушка чуя неладное, отдельно от ума, с'ёжилась и по мере приближения зверя отталкивала меня назад…давно я не испытывал такого… азарт и страх одновременно. Медведя реально жалко. У него разцарапанная морда…видны следы шрамов. Хоть он и молодой, а уже прилично повидал за свои годы дикой жизни

A post shared by Слава/Ирина Nl Норильск (@slava__irina) on

« Il est resté couché pendant un long moment, se reposant, puis il a traversé la route et il est entré dans la zone industrielle », a expliqué la journaliste qui l’a ensuite vu se diriger vers une décharge.

View this post on Instagram

Сегодня задержался почти на час с работы и как оказалось НЕ ЗРЯ!!! У остановки Поворот, что после р.Октябрьского куча народа, думали с коллегами ДТП…. А тут такое зрелище!!!! #УМКА !!!! Молодой #белыймедведь , почти в черте города! Это вам не #зоопарк ! Быстро домой за камерой и назад на такси!!!! И вот что получилось! По пути вызваниваю Ирину – хочешь фотосессию с медведем!? 🙂 Прилетай!!! Уйдет кадр!

A post shared by Слава/Ирина Nl Норильск (@slava__irina) on

Les autorités examinent deux possibilités

Même s’il ne présente aucune agressivité, cet ours polaire inquiète la population. De leur côté, les autorités ne savent pas trop quoi faire de cet animal sauvage. Elles attendent une décision de Moscou pour voir s’il faut l’endormir pour le ramener dans son environnement naturel ou s’il faut le transférer dans le zoo de Krasnoyarsk, à 1.500 km au sud de Norilsk.

Hungry polar bear arrives in industrial Norilsk after walking 1,500 km inland in search of food. The bear 'had wrong…

Posted by The Siberian Times on Monday, June 17, 2019