Faites les meilleurs aftermovies de vos festivals

La saison des festivals est à notre porte ! Que ce soit pour l’atmosphère, la musique ou le camping, rien de tel que de faire des vidéos à partager sur votre compte Instagram ou votre chaîne YouTube. Un festival est en effet le lieu idéal pour réaliser de merveilleuses vidéos. Dans cet article, nous vous délivrons de bons conseils pour réaliser un excellent aftermovie.

Informez-vous du règlement du festival

Avant de sortir votre smartphone, votre appareil photo professionnel ou votre GoPro lors d’un festival, il importe d’en connaître les règles. Certains festivals permettent en effet de filmer, tandis que d’autres l’interdisent. Faire des photos ou des vidéos sans autorisation peut entraîner l’effacement de votre carte mémoire ou, pire encore, la confiscation de votre bracelet de festival. Avant de partir, veillez donc à consulter le site Internet de l’événement ou passez rapidement un coup de fil pour en connaître le règlement.

Qualité du son

Lors d’un festival, le son peut être assez délicat. A proximité des haut-parleurs, vous bénéficiez certes d’une bonne qualité sonore, mais la batterie alors se révéler très dérangeante. C’est donc loin d’être idéal pour la stabilité des images. Mais des solutions existent. Emportez par exemple un microphone externe pour ne pas devoir obligatoirement vous tenir près des haut-parleurs. Vous pouvez également faire un montage des images que vous avez prises lors d’une représentation et y poster ensuite votre morceau préféré du groupe. Pour réaliser un aftermovie, choisissez une chanson qui reflète l’atmosphère du festival. Enregistrer soi-même le son lors d’un festival n’est donc pas un must pour la réalisation d’une bonne vidéo.

N’oubliez pas le public

Les artistes jouent bien sûr un rôle important dans un festival, mais pour des images dynamiques et attractives, ne négligez pas ce qui se passe à côté de la scène. Filmez vos amis et les autres festivaliers pendant qu’ils s’évertuent à effectuer leurs plus beaux pas de danse. Ces différents fragments vous offriront bon nombre d’opportunités ultérieures lors du montage.

Une bonne planification

Pas question d’arriver au festival quand il touche à sa fin ! Assurez-vous donc de vérifier préalablement quand passent les groupes que vous souhaitez filmer. Faites des recherches quant au lieu, afin de savoir quel matériel emporter et comment gérer l’éclairage.

Mieux vaut trop que trop peu

Les aftermovies ne durent souvent que quelques minutes, mais pour les réaliser, bon nombre de prises sont généralement nécessaires. Pour éviter les mauvaises surprises, faites donc le plein d’images. Plus vous aurez de vidéos, plus vous aurez de possibilités de faire un sensationnel aftermovie.

Faites une sauvegarde de vos images

Cette astuce peut paraître évidente, mais nombreux sont ceux qui oublient parfois de faire une sauvegarde. Or, s’il arrive malheur à votre appareil photo ou à votre ordinateur portable, vous perdez définitivement toutes vos images. Le disque dur externe Backup Plus Slim 2 To de Seagate est donc l’outil idéal pour stocker vos images. Grâce à sa taille réduite, il prend peu de place dans votre sac et sa mémoire de stockage de deux téraoctets est capable de stocker jusqu’à 240 heures de films de la plus haute qualité. Un disque dur Seagate externe vous permet d’effectuer une sauvegarde en un clic afin de ne jamais manquer une représentation. Si vous réalisez un aftermovie d’un festival à l’étranger, il est possible que vous soyez sans WiFi ni réseau. Heureusement, grâce au disque dur Backup Plus Slim 2 To, vous pouvez toujours accéder à vos fichiers, que vous vous trouviez sous une tente ou soyez déjà sur le chemin de votre prochain festival.