« Dinner in the sky », en route pour une nouvelle session surplombant le Canal de Bruxelles

33

Après avoir survolé l’Escaut à Anvers la semaine dernière, le concept récurrent de table multi-étoilée « Dinner in the sky », qui propulse ses convives à 50 mètres de haut, installe ses pénates ce jeudi au Canal de Bruxelles, jusqu’au dimanche 23 juin. Un menu cinq services (295 euros) sera quotidiennement orchestré, cuisiné et servi par le chef gastronomique du jour à midi, 19h00 et 21h30. Les invités seront accueillis sur le quai Béco, près de la place Sainctelette, les organisateurs leur promettant de « marcher sur l’eau avant de décoller » pour une vue sur Tour & Taxis, le port de Bruxelles et le futur musée Kanal Pompidou.
Feront honneur aux tables suspendues de 22 convives Yves Mattagne (« Sea Grill »**), David Martin (« La Paix »**), Pierre Résimont (« L’Eau Vive »**), Alexandre Dionisio (« La Villa in the Sky »**), Bart De Pooter (« De Pastorale »**), Viki Geunes (« ‘T Zilte »**), Karen Torosyan (« Bozar Restaurant »*), Isabelle Arpin (« Isabelle Arpin »), Giovanni Bruno (« Senzanome »*), Luigi Ciciriello (« La Truffe Noire »*), Mathieu Jacri (« Villa Emily »*) et Alain Bianchin (« Restaurant Alain Bianchin »*).
Des sessions cocktails (125 euros) seront en outre organisées les après-midi des week-ends, consistant en trois mises en bouche concoctées par le chef Alexandre Moormann (« Atelier Gustave ») et trois cocktails préparés par le mixologue Edouard Silverhands (« Cocktails.Bytheway »).
Quelques places sont encore disponibles pour cette offre « food pairing » (15, 22 et 23 juin), ainsi que pour les repas gastronomiques (19, 20 et 21 juin).
Imaginées en 2006, les plates-formes de « Dinner in the Sky » sillonnent aujourd’hui les cieux de plus de soixante pays, dont le Brésil, l’Afrique du Sud, les États-Unis et une partie de l’Europe.
Depuis 2012, l’entreprise belge partage ce succès chaque année, dans le courant du mois de juin, avec la capitale qui l’a vue naître, en partenariat avec VisitBrussels et la Ville de Bruxelles. L’événement a déjà été organisé au Mont des Arts, au Cinquantenaire, devant l’Atomium et avait pris ses quartiers l’an dernier devant la basilique de Koekelberg.

Source: Belga