Décès d’Armand De Decker – « Un excellent bourgmestre » et « grand serviteur de l’Etat », selon Emmanuel De Bock

39

Armand De Decker, ancien maïeur d’Uccle décédé mercredi soir, était « un excellent bourgmestre, qui savait écouter et mettait un point d’honneur à faire en sorte que chacun, membre de la majorité ou de l’opposition, puisse exprimer au conseil communal son point de vue dans le respect mutuel », a fait valoir Emmanuel De Bock, chef de groupe DéFI au Conseil communal d’Uccle, en présentant ses condoléances. Le député bruxellois Emmanuel De Bock a encore rendu hommage à « un grand serviteur de l’Etat et une personnalité importante de la vie politique belge ».
Il précise avoir eu « le plaisir de travailler à Uccle avec lui lorsqu’on a constitué la majorité MR-FDF en 2006 avec Claude Desmedt et Joëlle Maison jusqu’en 2018 ».
Armand De Decker était « un homme qui n’a jamais renié aucune de ses amitiés malgré les épreuves qu’il traversait ces derniers mois », souligne encore l’élu DéFI.
Le libéral Armand De Decker est décédé mercredi, à l’âge de 70 ans, après une carrière à divers échelons politiques belges, en tant que président du Sénat de 1999 à 2004 et de 2007 à 2010, ministre de la Coopération de 2004 à 2007 et bourgmestre d’Uccle de 2006 à 2017. Un parcours politique terni sur la fin toutefois par une inculpation dans le dossier dit du « Kazakhgate », relatif à la transaction pénale au bénéfice du milliardaire ouzbeko-belge Patokh Chodiev, impliqué dans le scandale Tractebel.

Source: Belga