Six conseils pour vivre en zéro déchet

Des conseils à suivre pour prendre soin de la planète et aussi pour améliorer la qualité de vie.

La mer de plastique de l’océan Pacifique, les animaux piégés dans des boîtes de conserve et des emballages et tous les reportages sur les déchets que l’on nous montre à la télévision semblent bien éloignés de notre petite vie… Pourtant, il se pourrait bien que nous contribuions à l’apparition de ces horribles images!

3,4 milliards de tonnes
c’est la quantité estimée de déchets à l’échelle de la planète d’ici 2050.

D’après des statistiques publiées par la Banque mondiale, la quantité de déchets dans le monde va augmenter de 70% d’ici 2050. Ils passeraient de 2,1 milliards de tonnes à 3,4. Que faire pour qu’on n’en arrive pas là?

Même si des mesures ont déjà été mises en place comme les sacs réutilisables ou la réduction de l’utilisation des filtres de cigarettes, le mode de vie zéro déchet est clairement une solution. Bea Johnson, bloggeuse et auteure du best-seller «Zero Waste Home», définit ce concept comme un «mode de vie plus riche, basé sur des expériences».

D’autres influenceurs sur les médias sociaux ont déjà donné plus d’une centaine de conseils sur comment vivre en produisant un minimum de déchet ou pas de déchet du tout. Metro en a pointé six.

Proscrire les aliments emballés

Dans nos pays où la production d’aliments transformés est prédominante, nous pourrions acheter nos aliments sur les marchés locaux, qui utilisent moins d’emballages, et aussi directement aux producteurs. Ce qui permettrait d’éviter l’utilisation de produits chimiques et de plastiques. Vous pouvez aussi recourir aux emballages réutilisables ou créer des emballages qui pourraient être utilisés pour tous les types de produits.

Ne pas acheter de tout en grosse quantité

À l’image de la consultante en organising et auteure japonaise Marie Kondo, privilégiez l’utilisation de produits à usage quotidien, en particulier ceux pour l’hygiène personnelle et la maison. Achetez uniquement ce dont vous avez besoin et essayez de choisir des marques durables. Vous ne devrez ainsi plus jeter des produits périmés. Essayez aussi d’acheter des produits qui économisent l’énergie et ne contiennent pas de polluants.

Les produits de luxe aussi

Les vêtements, par exemple. La seconde main est une option très valable sur tous les marchés, des pièces de luxe à celles des grandes chaînes. Il existe de nombreuses options internationales et locales, dont les marchés vintage. Rappelez-vous aussi qu’il n’est pas obligatoire de jeter les vêtements que vous ne portez plus: vous pouvez les réajuster, les donner ou leur trouver un nouvel usage.

À quoi sert le papier?

Ce conseil est appliqué depuis de nombreuses années à tous les niveaux, mais il est parfois nécessaire de se rappeler qu’il n’est pas indispensable d’imprimer vos factures, lettres et e-mails importants. La forme digitale est bien plus facile d’accès et aussi plus durable.

Utiliser des produits essentiels

Ce qui implique d’avoir vos propres bouteilles. Aujourd’hui, elles existent dans toutes sortes de formes et certaines ont des fonctionnalités différentes. Vous pouvez aussi avoir vos propres sacs, et aussi vos emballages pour ranger les produits. Ce conseil s’applique aussi aux ustensiles et aux serviettes.

Il n’est pas facile de s’y mettre – relevez des défis

Il existe des blogs, comme Going Zero Waste, qui donnent des conseils utiles aux débutants, mais montrent aussi qu’il n’est pas facile d’atteindre un niveau de déchet minimum. Cependant, on peut y arriver en relevant, par exemple, le défi «31 Day Zero Waste Challenge» sur leur chaîne YouTube. Vous y trouverez encore plus de conseils et de nouvelles habitudes à adopter pendant un mois.