Katy Perry revend son couvent « maudit » acheté il y a quelques années

AFP Photo

La saga du rachat d’un couvent par la chanteuse américaine n’en finit pas. Visiblement lassée, Katy Perry aurait d’ailleurs décidé de remettre le bien en vente.

Cela fait plusieurs années que cette affaire dure et Katy Perry est toujours au coeur de la tourmente. Il y a plusieurs années, la chanteuse américaine a racheté un couvent valorisé à 15 millions de dollars (13,7 millions d’euros) et situé dans le quartier branché de Silver Lake pour en faire un hôtel de luxe. Sauf que deux des cinq dernières soeurs rattachées au couvent ont contesté à l’archidiocèse le droit de vendre la propriété à l’interprète du tube « Fireworks. » En 2017, Katy Perry a cependant gagné devant la justice le droit de racheter le couvent. La chanteuse avait payé 10 millions pour l’ancien couvent, plus 4,5 millions pour bâtir ailleurs un nouveau lieu de prière.

On a alors cru que les ennuis de la chanteuse étaient derrière elle. Sauf qu’en 2018, alors que l’affaire se retrouve de nouveau devant la justice, une des deux soeurs, âgée de 89 ans, décède lors d’une comparution au tribunal. Suffisant pour que son amie, Soeur Callanan, affirme que la star avait « du sang sur les mains. »

« J’ai l’intention de me battre »

Visiblement lassée par cette affaire et par la détermination de la soeur, Katy Perry aurait décidé de remettre le couvent en vente pour 25 millions $. La soeur restante ne serait d’ailleurs pas contre le fait de le vendre à une autre personne, son problème se trouvant au niveau de l’image sulfureuse et provocante véhiculée par l’interprète de « Roar. »

Et la soeur Callanan, également touchée par des soucis de santé, a l’intention de se battre pour que Katy Perry aille au bout de cette vente. « J’ai l’intention de me battre. Mais je ne sais pas combien de temps je pourrai le faire, » confie-t-elle au New-York Post.