Un infirmier allemand condamné à perpétuité pour 85 meurtres

AFP

La justice allemande a reconnu jeudi un infirmier coupable de 85 meurtres, ce qui en fait un des pires tueurs en série de l’histoire récente, et l’a condamné à la perpétuité assortie d’une période de sûreté.

Le tribunal d’Oldenbourg, dans le nord-ouest du pays, a jugé Niels Högel, 42 ans, coupable d’avoir tué ces patients par injection médicamenteuse dans les hôpitaux où il a travaillé entre 2000 et 2005. La police le suspecte d’en avoir tué au total jusqu’à 200, dans des affaires qui ne pourront toutefois plus être éclaircies, notamment car les corps d’un grand nombre de victimes ont été incinérés.

L’infirmier a exercé en Allemagne de 2000 à 2005. Les patients, gravement malades, étaient hospitalisés en soins intensifs.