Madonna dénonce à son tour le harcèlement subi par Harvey Weinstein

AFP / A. Weiss

Dans une interview accordée au New York Times, Madonna a révélé que « Harvey Weinstein a dépassé les limites » lorsqu’ils travaillaient ensemble. La chanteuse ne s’était jusqu’ici pas exprimée publiquement sur le scandale de harcèlement sexuel impliquant Harvey Weinstein. 

Madonna rejoint aujourd’hui la longue liste de femmes accusant Harvey Weinstein de harcèlement ou d’agression sexuelle. La chanteuse s’est confiée à ce sujet pour la première fois dans les colonnes du New York Times.

Elle explique avoir travaillé avec le producteur au début des années 1990 pour un film documentaire sur sa tournée  “Truth or Dare”. À l’époque, « il flirtait avec moi et me faisait des avances particulièrement sexuelles », affirme aujourd’hui la chanteuse.
« Il était marié à l’époque. Et moi, je n’étais certainement pas intéressée. »

« On n’a qu’à le supporter. C’était comme ça »

Elle a assuré au quotidien américain qu’elle était bien consciente, déjà à l’époque, qu’il agissait de la même manière avec toutes ses collègues féminines. « On se disait toutes: ‘Harvey parvient à se comporter comme ça parce qu’il a tellement de pouvoir et de succès avec ses films, que tout le monde veut tellement travailler avec lui, et bien… on n’a qu’à le supporter. Et c’était ainsi. »

Quand Harvey Weinstein s’est embourbé dans le scandale lié à ses nombreuses agressions, Madonna n’a pas souhaité s’exprimer car elle « ne pourra jamais se réjouir de la chute de quelqu’un ». « Je pense que ce n’est pas bon pour le karma. En revanche, c’est bien de voir qu’une personne qui a abusé de son pouvoir pendant tant d’années ait été démasqué tenu responsable ».