Les candidats préfèrent le CV classique au CV vidéo

60

Près de neuf candidats belges sur dix préfèrent le CV traditionnel sous forme de texte. Seulement 5 % optent pour une approche originale, constate la société de recrutement Hays.

ans un sondage en ligne, le cabinet de recrutement Hays a enquêté sur l’utilisation de CV traditionnels sous forme de texte par rapport aux approches créatives, comme les CV vidéo. Quelque 88,8 % des candidats belges affirment postuler au moyen d’un CV rédigé de façon traditionnelle. Seulement 5 % utilisent des supports originaux (vidéo). Et 6 % disent qu’ils n’envoient pas de CV.
« Le fait que neuf candidats belges sur dix préfèrent le CV traditionnel est remarquable », déclare Davy Ghysels, Directeur Marketing chez Hays. « Tant la pénurie de main-d’œuvre que la popularité des moyens simplifiés de candidature numérique sont à la base de ces résultats. »

Le candidat en position de force

La guerre des talents fait rage, et cela a une incidence sur le processus de candidature. « Les entreprises recherchent activement des profils adéquats. Les employeurs veulent attirer rapidement les candidats potentiels. C’est pourquoi ils utilisent une procédure allégée, peu exigeante pour le candidat. Un CV traditionnel sous forme de texte permet de parcourir efficacement la carrière professionnelle du candidat. Pour garder un avantage compétitif dans la guerre des talents, il faut procéder de façon ciblée et rapide. »
La pénurie et l’essor de la candidature numérique simplifiée expliquent la popularité des CV « ordinaires ». « Les réseaux sociaux, comme LinkedIn, répondent aux besoins et aux souhaits des employeurs et des candidats. Les candidats à l’embauche peuvent postuler par un simple clic sur un bouton. Cela évite au candidat de rédiger un CV sur mesure pour chaque offre d’emploi. Un seul CV de qualité sous forme de texte, ou même juste un profil LinkedIn, offrent plusieurs opportunités. À l’inverse, le CV vidéo doit toujours être adapté à l’offre d’emploi et à l’employeur potentiel, et demande donc plus de travail », constate Davy Ghysels.

La créativité attire la créativité

Environ 5 % des personnes interrogées déclarent utiliser des outils créatifs pour leur candidature. C’est alors souvent en réponse à une offre d’emploi originale. « Les secteurs créatifs comme ceux du marketing et de la communication font souvent l’effort de publier une offre d’emploi atypique et originale. Les candidats sont incités à se présenter de façon amusante avec leur portfolio et sont donc plus susceptibles d’utiliser des outils comme la vidéo. La créativité dans le processus de recrutement entraîne souvent des propositions originales et personnalisées. »