Il voulait voir le pape à Rome, il termine hospitalisé à Rom

Ph. Police du Haut-Berg

Ça devait être un sacré road-trip: un homme de 81 ans décidait de quitter son domicile de Newcastle, au Royaume-Uni, pour se rendre à Rome, auprès du pape.

Les fabricants de GPS rappellent systématiquement aux utilisateurs de leurs produits de rester vigilants sur la route. Cela implique notamment de veiller sur l’itinéraire suivi, ce que n’a visiblement pas fait ce conducteur britannique.

Après plusieurs heures de route, son GPS lui a assuré être arrivé à destination. Problème : les bâtiments qui l’entouraient n’avaient pas grand-chose à voir avec ceux de la ville éternelle. Le Britannique était en fait à Rom, un village de Rhénanie du Nord-Westphalie (il existe d’ailleurs plusieurs Rom en Allemagne). Un charmant petit village, mais dont l’architecture n’a rien à voir avec celle du Colisée ou de la Place Saint-Pierre.

Ph. D.R.

Dans le doute, le conducteur s’est garé, et est sorti de son véhicule… Sans serrer le frein à main. La voiture a alors reculé, arrachant au passage le panneau de signalisation indiquant l’entrée dans le village. L’octogénaire, voyant sa voiture partir sans lui, a tenté de la rattraper. Il s’est légèrement blessé à l’occasion.

Il a ensuite été hospitalisé. C’est là qu’on lui a expliqué, et pas en Italien, qu’il se trouvait à 1.600 km du Vatican.