Légionellose à Evergem: un 30e patient admis à l’hôpital

45

Une 30e personne a manifesté dans la région d’Evergem, dans la périphérie de Gand, en Flandre orientale, des symptômes de la légionellose, indique l’agence flamande pour la Santé (Agentschap Zorg en Gezondheid) samedi. Il s’agit d’un homme, qui s’est plaint des signes d’une infection aux légionelles mercredi (22 mai). Il a été hospitalisé mais n’est pas aux soins intensifs. La semaine dernière, le 13 et le 15, deux personnes sont décédées à Gand dans deux hôpitaux différents, après avoir contracté la légionellose à Evergem, où la source précise de contamination n’a cependant pas (encore) été identifiée.

Actuellement, 18 personnes sont à l’hôpital pour la même raison, dont quatre sont aux soins intensifs sans que leurs jours ne soient en danger.

La bactérie Legionella pneumophila, entrainant chez certaines personnes la légionellose, qui peut être mortelle chez des sujets fragiles, a été détectée dans les tours de refroidissement de cinq entreprises installées le long du canal dans la zone suspectée d’être à la source des contaminations. Sur deux sites, la concentration en légionelles de ce type est considérée comme élevée.

Les échantillons provenant des cinq entreprises font actuellement l’objet d’une analyse génétique dans un laboratoire spécialisé.

Le profil génétique des bactéries doit alors être comparé avec celui des légionelles détectées chez les patients connus. La comparaison pourra éventuellement donner une indication quant à la source exacte de la vague récente de cas. Les résultats sont attendus vers le 3 juin, mais les entreprises concernées ont entre-temps déjà effectué des désinfections.

Source: Belga