Découvertes MiNT : L’EP de Behind the Pines et 2 groupes à suivre

157
Ph. Behind the Pines

Deux ans après les avoir découverts dans ces colonnes, les Behind The Pines affirment leur style avec un brillant EP made in Brussels. À leurs côtés cette semaine, sur le quai : Whocat à Bruxelles, Last Train à Strasbourg. Sans consigne de vote pour dimanche.

Behind the Pines – “Secret”

Nous les suivons depuis janvier 2017 et le moment attendu a fini par arriver vendredi dernier. Le premier EP des Bruxellois est sorti, confirmant à la fois nos espoirs et notre pari dans ce quatuor de « beaux gosses » à la tête bien faite, à la fois sauvages et prudents dans leur belle ascension continue.

En guise de teasing, Behind the Pines lance « What Do We Choose » en février, un titre diffusé à ce jour par 18 radios en Belgique, en France et en Suisse. L’EP « Secret » compte 5 titres, tous en anglais. Même si le groupe avoue disposer de “plusieurs cartouches en français”, qu’il n’estime visiblement “pas encore entièrement prêtes”.

Deux ans depuis « In the Mirror », un single qui leur a permis d’assurer une présence assez marquée dans plusieurs petits festivals belges l’an dernier, aux côtés notamment de Puggy, Typh Barrow et Hooverphonic.

Difficile de les manquer cet été. Entre le Belvédère à Namur le 8 juin, le Water Rats de Londres le 12 juin (excusez du peu), la Fiesta du Rock, le Verdur Rock, les Francofolies de Spa, le Sablon Music Festival et les fabuleuses Musicales de Bouillon mi-août.

Ne manquez pas non plus leur organique version de « What do We Choose (Live in Brussels)”, dans le grand garage de RTL House à Bruxelles, pour MiNT. C’est à voir sur Youtube.

Whocat – “One Of a Kind”

Prenez une base pop, un soupçon de jazz et la voix affirmée de la Bruxelloise Sara Moonen. Voici « Joyful Rebellion », le nouvel album du pavillon Whocat, dont vient de s’extraire « One of a Kind » et son clip (signé  Iwona Pom une nouvelle fois). Un titre énergique et sensuel autour duquel gravitent la contrebasse de Joris Lindemans, les percussions de David Palumbo et la guitare électrique de Benoît Minon. On adore.

Last Train – “The Idea of Someone”

Retour remarquable pour les 4 membres (tous des garçons) du groupe Last Train. Loin d’être des novices, les Français annoncent un nouvel album pour la rentrée de septembre, « The Big Picture ».

Venus d’Altkirch, en Alsace, ils ont assuré plus de 300 concerts depuis 2015 et comptent des milliers de fans qui se jouent bien de les savoir signés sur l’un ou l’autre label. Le groupe est resté indépendant et trace sa route (sa maison de disque, son agence de booking).

En gage d’illustration de leur futur album, un single à la fois langoureux (mais énergique au moment où il le faut) et long (plus de 5 minutes), qui témoigne de la volonté du groupe de poursuivre sur sa trajectoire du rock, là où les perdreaux du moment lui préfèrent l’électro, le hip-hop et même l’alt-jazz.

La découverte musicale, du lundi au jeudi à 10h30 et 18h30 sur MiNT.be.

Cédric Godart