Manger à table, une habitude qui se perd

Ph. Unsplash

Tout le monde l’a au moins déjà entendu une fois dans sa vie. Pourtant, l’expression « À table ! » pourrait bientôt faire partie du passé. En effet, les habitudes changent et de moins en moins de personnes mangent à table.

Vous l’avez peut-être déjà remarqué chez vous ou dans votre famille mais au cours de ces dernières années, les habitudes en matière de repas et d’alimentation ont beaucoup changé. Pour un nombre de plus en plus important d’individus, l’époque des repas assis sur une chaise autour d’une table est révolue.

Une habitude qui devient obsolète

Le 16 mai dernier, la marque américaine June a dévoilé les résultats de son enquête annuelle sur les habitudes en matière de repas et d’alimentation. La conclusion est sans appel : « Selon plus d’un millier de personnes interrogées à travers les États-Unis, le fait de manger à table est une habitude qui devient obsolète ».

Le canapé et le lit comme lieux de repas

L’enquête indique qu’alors que 72 % des répondants affirment avoir grandi en mangeant à table dans la salle à manger, seuls 48 % le font encore aujourd’hui. Le canapé est devenu le principal lieu de repas pour près d’un tiers des répondants (30 %). La chambre à coucher est un lieu qui est également de plus en plus prisé. Ainsi, 17 % des personnes interrogées déclarent manger principalement … dans leur lit.

Plus d’heure fixe pour manger

L’enquête révèle d’autres éléments intéressants. Ainsi, 44 % des gens sont intimidés de cuisiner pour les autres. La génération des baby-boomers est d’ailleurs 4 fois et demie plus confiantes que la génération des millennials (nés entre 1980 et 2000). Enfin l’heure du repas n’est plus aussi bien respectée qu’auparavant. En grandissant, 35 % des répondants avaient une heure fixe pour les repas. Désormais seules 22 % des personnes interrogées déclarent manger à heure fixe.