La Chine dévoile un train capable d’atteindre les 600 km/h

Alors que les TGV et les Thalys se déplacent en moyenne à un peu plus 300 km/h, la Chine a dévoilé un prototype de train ultra rapide capable d’atteindre 600 km/h.

600 km/h, c’est la vitesse que pourra atteindre un nouveau train chinois dont le prototype a été dévoilé cette semaine. Ce train à sustentation magnétique a été développé avec l’aide d’ingénieurs allemands.

Ce projet a été lancé en juillet 2016 et plus de 30 entreprises, universités et instituts de recherche travaillent dessus depuis bientôt 3 ans. Construit par la société d’État CRRC, le prototype est sorti cette semaine des lignes de production, dans la ville de Qingdao, dans l’est de la Chine. Il sera testé au cours des prochains mois.

Si sa vitesse de 600 km/h se confirme, ce train ultra rapide pourra rejoindre Shanghai et Pékin, les deux principales villes chinoises, en moins de 3 heures.

40 ans d’essais (et d’erreurs)

Cela fait désormais exactement 40 ans que les trains à sustentation magnétique font rêver les passagers. Le premier à transporter des passagers avait été lancé en 1979 à Hambourg, en Allemagne. Pourtant, la technologie n’a jamais vraiment décollé. À l’heure actuelle, seules six lignes sont encore utilisées pour une longueur de ligne cumulée de seulement … 70 km.

En 2004, la Chine était devenue le premier pays à lancer l’utilisation commerciale d’un train à sustentation magnétique à grande vitesse. La ligne, longue de 30 km, permet de relier le centre-ville de Shanghai à l’aéroport en seulement 7 minutes. Maintenant, la Chine compte bien passer à la vitesse supérieure.

AFP PHOTO/LIU Jin